Modifié

Les CFF conservent le monopole du trafic grandes lignes

Le BLS a des visées sur les grandes lignes des CFF. [Alessandro della Valle - Keystone]
Le BLS a des visées sur les grandes lignes des CFF. [Alessandro della Valle - Keystone]
Les CFF pourront conserver deux années de plus la concession de trafic sur les grandes lignes ferroviaires. L'Office fédéral des transports (OFT) a besoin de temps avant de décider qui des CFF et du BLS se verra attribuer la future exploitation de ces lignes, a-t-il indiqué lundi.

L'Office fédéral des transports (OFT) décidera d'ici à juillet 2018 de l'attribution de ce trafic qui entrera en vigueur dès le changement d'horaire de décembre 2019.

En attendant, la concession de trafic grandes lignes des CFF (Intercity, correspondances Eurocity, Interregio et Regioexpress) est prolongée, a indiqué l'OFT lundi.

Précisions nécessaires

La majeure partie de la concession actuelle des CFF arrive à échéance à la fin de cette année. Concurrentes, les deux compagnies de chemins de fer ont déposé leurs demandes de concession le 8 septembre.

Après une première analyse, l'OFT a constaté que les deux requérants doivent fournir des précisions, précise le communiqué. L'office doit procéder à des vérifications approfondies.

La prolongation de la concession des CFF fait l'objet d'une consultation lancée lundi. La décision tombera avant le changement d'horaire du 10 décembre 2017.

>> Ecouter le débat entre Valérie Solano, secrétaire du syndicat SEV à Genève, et Stefan Meierhans, surveillant des Prix à la Confédération:

Le BLS lorgne sur les terres des CFF. [Alessandro della Valle - Keystone]Alessandro della Valle - Keystone
Le marché des grandes lignes de transport se redéfinira dans deux ans / Forum / 12 min. / le 23 octobre 2017

ats/cab

Publié Modifié

Les projet du BLS

La compagnie BLS voulait, dès 2020, desservir les lignes Interlaken (BE)-Berne-Bâle, Brigue (VS)-Berne-Bâle, Berne-Olten, Bienne-Berne et Le Locle (NE)-Berne progressivement.

Avec la concession demandée la deuxième compagnie ferroviaire du pays souhaitait ajouter à son réseau actuel deux relations InterCity et trois relations RegioExpress.

BLS prévoyait d'exploiter les 5 lignes avec de nouveaux trains et investir près de 495 millions.