Modifié le 21 octobre 2017

Les taxis volants "Sea Bubbles" débarqueront en Suisse romande

Un prototype de "Sea Bubbles" présenté à Saint-Tropez le 18 août 2017.
Les taxis volants "Sea Bubbles" débarqueront en Suisse romande Le 12h30 / 2 min. / le 21 octobre 2017
Les "Sea Bubbles", taxis survolant l'eau, s'installeront finalement en Suisse en avril prochain, a annoncé vendredi leur inventeur, le navigateur Alain Thébault.

Une ligne pilote sera installée entre Genève et une commune voisine. Cinq "bulles", intégrées au réseau de transport, serviront de taxis à la demande.

Les Sea Bubbles à propulsion électrique reprennent le principe de l'hydroptère développé par Alain Thébault, avec des "foils", sorte d'arcs en fibre de verre, immergés qui, grâce à la vitesse, maintiennent le bateau hors de l'eau à quelque 50 cm au-dessus des vagues.

La Suisse plus abordable

Les "essais sont ajournés" à Paris, a indiqué le navigateur, confirmant une information parue dans le Figaro. "On ne va pas continuer à pédaler dans le vide en passant des mois à discuter avec les administrations."

Selon l'inventeur, le port autonome de Paris propose des pontons pour 1000 euros par jour et "pas de branchements", alors que des communes suisses lui proposent de financer l'infrastructure.

afp/duva

Publié le 21 octobre 2017 - Modifié le 21 octobre 2017