Modifié le 09 octobre 2017 à 10:29

Le manque de bénévoles menace les associations sportives en Suisse

Deux joueurs de foot amateur aux abords d'un terrain à Zurich le 26 juin 2008.
Les associations sportives en difficultés en Suisse La Matinale / 1 min. / le 09 octobre 2017
Manque de bénévoles, croissance en panne, soucis d'argent: les 19'000 associations sportives suisses et leurs deux millions de membres sont à la peine. C'est ce qui ressort d'une étude de l'Observatoire Sport et activité physique.

Les problèmes d'effectifs se vérifient spécialement pour les sociétés de tirs ainsi que certains autres sports comme le handball, le golf ou encore le curling, relève cette étude (pdf), relayée dimanche par la Sonntagszeitung.

Toutefois, la question des bénévoles est la plus grande menace. Près de 40% des 5300 associations interrogées reconnaissent qu'il s'agit d'un "gros problème". En effet, même si le nombre de bénévoles a augmenté ces dernières années, les tâches à accomplir se multiplient.

Même les clubs de football ne sont pas à l'abri. La croissance du nombre de membres demande de trouver non seulement davantage d'entraîneurs, mais aussi des personnes pour tenir la comptabilité, envoyer les factures ou encore organiser le tournoi annuel. De moins en moins de personnes veulent accomplir ces tâches, ou alors pas gratuitement.

La valeur du travail bénévole

Or, le travail bénévole représente une valeur effective d'environ 2 milliards de francs pour les associations sportives. S'il fallait reporter cette charge sur la contribution des membres des clubs, celle-ci serait multipliée par dix. Un "coup sur la nuque" pour la vie associative de ce pays, note la Sonntagszeitung.

>> Extrait de l'interview de Nicolas Imhof, chef du Service vaudois du sport:

Roger Guignard/dk

Publié le 09 octobre 2017 à 10:04 - Modifié le 09 octobre 2017 à 10:29