Modifié le 02 octobre 2017

L'élu Vert auteur d'un dérapage sur la déportation des juifs démissionne

Le conseiller national argovien Jonas Fricker lors de la session d'automne 2016.
L'élu Vert auteur d'un dérapage sur la déportation des juifs démissionne Le 12h30 / 1 min. / le 01 octobre 2017
Dans la tourmente après des propos controversés sur la déportation des juifs, le conseiller national Vert argovien Jonas Fricker a annoncé samedi sa démission sur Twitter.

Le conseiller national Jonas Fricker (Verts/AG) avait choqué jeudi en comparant le transport de masse de porcs à la déportation des juifs à Auschwitz lors du débat sur l'initiative pour des aliments équitables au Parlement.

>> Lire: Un élu Vert choque en comparant le transport de porcs à la déportation des juifs

L'élu argovien a finalement annoncé samedi sa démission sur le réseau social Twitter, estimant qu'il s'agit du "signal le plus fort qu'il puisse envoyer". Il quittera le Conseil national au début de la session parlementaire d'hiver, le 27 novembre, et sera remplacé par Irène Kälin, députée au Grand Conseil argovien.

Dans sa lettre, Jonas Fricker regrette d'avoir eu recours à une comparaison "blessante et inappropriée". "Le coeur lourd, je vous prie une nouvelle fois de m'excuser pour ces propos", poursuit-il.

"Mes déclarations pouvaient être interprétées comme antisémites (...) et c'est ce qui s'est passé. Ce n'était pas mon intention mais la faute me revient. Je me désolidarise de mes propres propos", souligne-t-il encore.

Interrogée dans l'émission Forum vendredi, Lisa Mazzone, vice-présidente des Verts suisses, avait affiché la plus grande fermeté: "on ne va pas en rester là", avait-elle prévenu, invoquant une "responsabilité bafouée" et une "naïveté inacceptable de la part d'un élu du peuple".

Pour rappel, Jonas Fricker avait immédiatement présenté ses excuses, à la tribune du Conseil national et auprès de représentants de la communauté juive.

ptur

Publié le 30 septembre 2017 - Modifié le 02 octobre 2017