Modifié le 30 septembre 2017 à 16:39

Les glaciers ont fondu de 3% à 4% en Suisse cette dernière année

Le glacier de Pers dans le canton des Grisons en Haute-Engadine.
Le glacier de Pers dans le canton des Grisons en Haute-Engadine (image d'illustration). [Gian Ehrenzeller - Keystone]
L'année hydrologique 2016/2017 a été trop sèche en Suisse romande et trop mouillée à l'est comme au sud du pays. Les glaciers ont fondu de 3% à 4% en moyenne, selon le service météo de SRF.

L'année hydrologique court du 1er octobre au 30 septembre de l'année suivante. Celle de 2016/2017 a été particulièrement sèche en Suisse romande: Genève n'a reçu que 673 mm d'eau, ce qui représente 30% de moins par rapport à la moyenne, a rapporté samedi SRFMeteo.

En revanche, 1477 mm de pluie sont tombés à Saint-Gall, soit 200 de plus que la norme des années 1961 à 1990. Au Tessin, les stations météorologiques ont enregistré 10% à 20% de précipitations supplémentaires.

Peu de neige en hiver et chaleur en été

Quant aux glaciers, ils ont fondu de 3% à 4% en moyenne. Les petits ont davantage rétréci que les grands.

Pour le glaciologue David Volken, deux facteurs expliquent ce phénomène: un hiver peu enneigé d'une part, et le fait que le printemps et l'été ont été les troisièmes plus chauds depuis le début des mesures.

Durant l'été caniculaire de 2003, les glaciers avaient perdu 4,5% de leur volume.

ats/tmun

Publié le 30 septembre 2017 à 16:10 - Modifié le 30 septembre 2017 à 16:39