Modifié le 29 août 2017 à 11:46

Une pétition demande l'application des nouveaux tests aux voitures diesel

Les pétitionnaires souhaitent qu'aucun délai transitoire ne soit appliqué sur les nouveaux tests anti-pollution.
Les pétitionnaires souhaitent qu'aucun délai transitoire ne soit appliqué sur les nouveaux tests anti-pollution. [Roland Schlager - Keystone]
La conseillère fédérale Doris Leuthard devrait agir pour faire appliquer à toutes les voitures diesel neuves les nouveaux tests anti-pollution, plus stricts. C'est ce qu'exige une pétition déposée mardi à Chancellerie fédérale.

Adressée à la ministre de l'Environnement et des Transports, cette lettre est signée par 7200 personnes, écrivent dans un communiqué l'Association transports et environnement, Médecins en faveur de l'Environnement et la Fédération romande des consommateurs.

Elle demande que les autorités d'homologation n'autorisent la mise en circulation des voitures diesel neuves que si elles sont "strictement conformes" à la nouvelle norme anti-pollution. Celles qui sont déjà en circulation devraient faire l'objet d'une mise à jour technique de leur système anti-pollution.

"Une farce"

Selon les organisations, repousser de deux ans l'application de la nouvelle norme pour ces véhicules signifie que 250'000 nouvelles voitures diesel rejetant de grandes quantités d'oxydes d'azote seraient autorisées à circuler en Suisse.

Citée dans le communiqué, la présidente de l'ATE Evi Allemann considère qu'accorder ce délai transitoire de deux ans, comme le veut le Conseil fédéral, "est une farce".

ats/kg

Publié le 29 août 2017 à 10:37 - Modifié le 29 août 2017 à 11:46