Modifié le 09 août 2017

Jacques Bourgeois ne se lancera pas dans la course au Conseil fédéral

Jacques Bourgeois ne présentera pas sa candidature pour succéder à Didier Burkhalter.
Jacques Bourgeois ne se lancera pas dans la course au Conseil fédéral Le Journal du matin / 1 min. / le 09 août 2017
Le conseiller national fribourgeois Jacques Bourgeois, qui avait fait planer le doute sur une éventuelle candidature, a annoncé à la RTS qu'il ne briguerait pas le poste laissé vacant par Didier Burkhalter au Conseil fédéral.

Le conseiller national PLR a expliqué mercredi à la RTS préférer - en tant que directeur de l'Union suisse des paysans (USP) - se concentrer sur la votation concernant la sécurité alimentaire, un texte sur lequel se prononcera le peuple le 24 septembre prochain, soit quatre jours seulement après l'élection au Conseil fédéral.

Choix du PLR le 1er septembre

Si Jacques Bourgeois, âgé de 59 ans, ne se voit pas mener de front deux campagnes, il estime surtout que la constellation politique ne lui est pas particulièrement favorable: un autre Fribourgeois siégeant déjà au Conseil fédéral et une candidature tessinoise ou féminine étant particulièrement attendue.

Le conseiller national estime malgré tout avoir l'étoffe d'un ministre: "au niveau du Parlement, je suis reconnu comme une personne maîtrisant très bien ses dossiers et comme une personne engagée et structurée", a-t-il indiqué à la RTS.

>> Son interview complète:

Le conseiller national PLR fribourgeois Jacques Bourgeois.
Le Journal du matin - Publié le 09 août 2017
 

Le groupe PLR aux Chambres choisira son ticket définitif le 1er septembre. La section tessinoise du PLR a déjà désigné son poulain Ignazio Cassis, le PLR genevois vient d'adouber Pierre Maudet et le PLR vaudois devrait ratifier jeudi la candidature annoncée de la conseillère nationale Isabelle Moret.

>> Lire aussi: Le PLR genevois adoube Pierre Maudet pour briguer le Conseil fédéral

Maurice Doucas

Publié le 09 août 2017 - Modifié le 09 août 2017