Modifié le 06 juillet 2017

Le nombre d'obèses a plus que doublé en Suisse depuis 1980

Selon une étude mondiale, l'obésité a doublé en une génération
Selon une étude mondiale, l'obésité a doublé en une génération 19h30 / 1 min. / le 06 juillet 2017
Depuis 1980, l’obésité a augmenté presque partout dans le monde, même dans les pays les moins développés. La Suisse n'est pas en reste et figure parmi les 73 pays où le nombre d'obèses a plus que doublé depuis 35 ans.

En 2015, 107,7 millions d'enfants et 603,7 millions d'adultes souffraient d'obésité dans le monde, selon une vaste étude parue en juin dans la revue médicale américaine New England Journal of Medicine.

Bien que la fréquence de l'obésité pédiatrique soit moindre que chez les adultes, son accroissement a été plus rapide pendant cette période de 35 ans, précisent les auteurs du rapport.

>> Lire aussi: Le nombre d'obèses a plus que doublé depuis 1980 dans 73 pays

12% d'obèses en Suisse

Selon les chercheurs, les pays les moins développés suivent aussi la tendance. Mais ce sont bien les pays les plus développés qui comptent le taux d'obésité le plus élevé. En chiffres absolus, le nombre de personnes obèses a plus que doublé depuis 1980 dans 73 pays.

La Suisse, qui figure parmi ces 73 pays, affiche une tendance proche des valeurs globales en 2015, avec une moyenne de 12% des adultes obèses. A l'âge adulte, les femmes sont plus touchées que les hommes, quel que soit le niveau des revenus.

Croissance plus rapide chez les enfants

Les auteurs de l'étude sont particulièrement préoccupés par l'évolution de l'obésité chez les enfants, qui a été plus rapide que chez l'adulte. Les Etats-Unis sont les plus concernés avec 12,7% d'enfants obèses. C'est trois fois plus qu'en Suisse.

Le taux des décès liés à un excès de poids a aussi augmenté ces vingt dernières années, le plus fortement dans les pays développés. Sur les 4 millions de ces décès en 2015, 60% sont causés par des maladies cardiovasculaires. La deuxième cause est le diabète.

>> Le point avec le Dr. François Pralong dans le 19h30:

Doublement de l'obésité: entretien avec le Dr. François Pralong
19h30 - Publié le 06 juillet 2017
 

Aurélie Coulon, Feriel Mestiri

Publié le 06 juillet 2017 - Modifié le 06 juillet 2017

Un IMC supérieur à 30

Un indice de masse corporelle (IMC) élevé (le poids - en kilogrammes - divisé par la taille - en mètre - au carré), supérieur à 24,5, signale un surpoids. On parle d'obésité à partir d'un IMC supérieur à 30.