Modifié le 22 juin 2017 à 20:22

Environ un tiers des retraités touchent leurs rentes AVS à l'étranger

Les retraités établis à l'étranger devraient-il toucher moins d'AVS?
Environ un tiers des retraités touchent leurs rentes AVS à l'étranger Forum / 12 min. / le 22 juin 2017
De plus en plus d'anciens travailleurs étrangers et d'Helvètes expatriés touchent leurs rentes AVS hors de Suisse. Ils sont désormais 32,3% dans ce cas. De quoi agacer le PLR et l'UDC, qui y voient un manque à gagner.

Un tiers des retraites suisses sont versées à l'étranger, mais la proportion de la somme totale versée par l'AVS hors de Suisse représente une part moins importante, de 13,1%, relève jeudi le Blick, qui se base sur des chiffres de l'Office fédéral des assurances sociales (OFAS).

Parmi eux figurent des Suisses expatriés, mais surtout des étrangers qui rentrent dans leur pays d'origine après leur retraite.

L'Italie en tête

Selon les derniers chiffres de l'OFAS, le premier pays bénéficiaire des rentes AVS en 2016 est l'Italie, avec 244'260 rentiers. Il s'agit surtout d'anciens travailleurs italiens, la part des Suisses (9499) étant très faible.

Parmi les autres destinations préférées figurent l'Espagne, l'Autriche et le Portugal.

Les destinations privilégiées des rentiers suisses sont la France (25'351) et l'Allemagne (11'996).

Les rentiers vivant dans des maisons de retraite en Thaïlande sont aussi de plus en plus nombreux, plus de 2500 en 2015.

Feriel Mestiri

Publié le 22 juin 2017 à 15:49 - Modifié le 22 juin 2017 à 20:22

Manque à gagner pour la Suisse

Face à la fuite des rentes AVS à l'étranger, le PLR et l'UDC s'insurgent: "Ces retraités ne génèrent aucune valeur en Suisse. Ils ne paient pas d'impôts et ne consomment pas ici", a déploré la présidente du PLR Petra Gössi dans le Blick.

Même son de cloche du côté de l'UDC. Le Bâlois Thomas de Courten regrette aussi que de plus en plus de retraités s'en aillent "vivre une belle retraite à l'étranger".

Et avec les 70 francs de plus par rente préconisés par la Prévoyance vieillesse 2020, la réforme des retraites qui passe en votation le 24 septembre prochain, la situation va encore empirer à leurs yeux. L'UDC et le PLR, tous deux opposés à cette réforme, vont certainement brandir cet argument dans leur campagne, qui s'annonce aussi chaude que l'été.

Ces prises de position n'ont pas manqué de faire réagir à gauche. Sur Twitter, Jean Christophe Schwaab (PS/VD) a dénoncé une "pitoyable polémique", qui "montre les intentions de la droite en cas de non [à la réforme des retraites]: s'attaquer à l'universalité de l'AVS." Sa collègue au Conseil national Ada Marra (PS/VD) a renchéri: "L'AVS, on y a droit sans condition."

Davantage de retraités à l'étranger en 2030

Vivre sa retraite à l'étranger est une tendance qui devrait s'accentuer ces prochaines années. Selon le porte-parole de l'Office fédéral des assurances sociales Harald Sohns, qui s'exprimait jeudi dans le Blick, la part des pensions qui seront versées à l'étranger augmentera à 35% en 2030.

La proportion de la somme versée par l'AVS à l'étranger, actuellement de 13,1%, devrait également augmenter à 15% en 2030, prédit le porte-parole, se basant sur des projections démographiques.