Modifié

Une vague de chaleur d'une semaine s'empare de la Suisse

Les températures de ces prochains jours pourraient dépasser les 30 degrés dans plusieurs régions de Suisse. [Patrick Seeger - Keystone]
Les températures de ces prochains jours pourraient dépasser les 30 degrés dans plusieurs régions de Suisse. [Patrick Seeger - Keystone]
Une période de journées tropicales est attendue en Suisse romande au moins jusqu'au week-end. Météosuisse pourrait émettre un avis de canicule en cas de forte hausse des températures.

Les températures des derniers jours ne devraient pas baisser avant le début de la semaine prochaine. Météosuisse prévoit pour l'instant une "vague de chaleur" jusqu'à lundi, avec des journées tropicales successives.

Le thermomètre risque de dépasser la barre des 34°C. Un avis de canicule (voir critères en encadré) serait alors émis dans ce cas. Mardi, entre 31 et 33 degrés ont été mesurés en divers endroits en Plaine.

"Les épisodes de fortes chaleurs se multiplient. Dans les années 1990, on ne dépassait pas systématiquement chaque année les 30° en Suisse. On observe des événements plus fréquents et plus extrêmes", constate Philippe Jeanneret, présentateur de la météo à la RTS.

Plusieurs modèles de prévisions

Les prévisions saisonnières dégagent des tendances générales à un ou deux mois d'avance, comme le fait de se situer au-dessus ou au-dessous de la norme. Ils ne permettent toutefois pas de repérer des phénomènes en particulier. Selon ces modèles prédictifs de Météosuisse, l'été 2017 sera ainsi plus chaud que la moyenne.

"Un second type de modèle réalise des prévisions plus précises à 10 jours, mais qu'il faut encore affiner au fur et à mesure", explique Philippe Jeanneret.

Dégradation orageuse

Un afflux d'air subtropical venu de la Péninsule ibérique devrait faire durer la situation. Des orages potentiellement violents en toute fin de semaine pourrait provoquer un rafraîchissement dans la nuit de lundi à mardi prochain.

Pour la Suisse, ce mois de juin sort de la norme. C'est habituellement durant les mois de juillet et d'août que le mercure grimpe à de telles hauteurs. Juin est habituellement plus pluvieux sous nos latitudes.

vz

Publié Modifié

Les critères de "canicule"

Pour parler de canicule, plusieurs conditions doivent être réunies simultanément. La température maximale doit atteindre ou dépasser les 34°C. Si le thermomètre ne descend pas en dessous de 20°C la nuit et que l'événement dure plus de trois jours, la canicule s'est installée.

L'humidité joue également un rôle important lors de grandes chaleurs, et son augmentation peut justifier l'émission d'une alerte.

Une vague de chaleur désigne des températures tropicales, égales ou supérieures à 30°C.

Chaleur tout autour du monde

L'Organisation météorologique mondiale (OMM) annonce qu'une période de canicule frappe de vastes parties du globe.

L'Espagne a déjà battu des records de températures saisonnières avec 41,5 degrés mesurés à Grenade et 40,1 à Madrid. A l'autre bout de la planète, la ville de Turbat au Pakistan a enregistré 54 degrés.

Certaines parties de l'Europe et du nord de l'Afrique ont déjà connu des vagues de chaleur en mai et juin 2017.

"Nous nous approchons du record mondial de 1913", a annoncé le météorologue de l'OMM Omar Baddour mardi à Genève. Une température de 56,7 degrés avait été mesurée cette année-là dans le désert de Mojave (Etats-Unis).

L'OMM rappelle que la canicule de 2003 a causé la mort de 70'000 personnes.