Modifié

Près de 190'000 chômeurs pourraient bénéficier de la préférence indigène

9 février: le parlement veut protéger les demandeurs d'emploi [RTS]
9 février: le parlement veut protéger les demandeurs d'emploi / 19h30 / 2 min. / le 16 juin 2017
Le Conseil fédéral a dévoilé vendredi des mesures concrètes pour appliquer l'initiative contre l'immigration de masse, après le vote du Parlement en décembre 2016. Il estime à 187'000 le nombre de chômeurs qui pourraient en profiter.

Le Conseil fédéral a fixé les grandes lignes du système d'annonce des postes vacants. Les employeurs des groupes de profession, domaines d'activité ou régions économiques enregistrant un taux de chômage suisse d'au moins 5% devront communiquer les postes vacants aux offices régionaux de placement. Les annonces ne seront accessibles qu'aux chômeurs déjà inscrits durant cinq jours.

L'obligation d'annonce ne s'appliquera pas aux engagements de courte durée. Ces derniers seront de deux semaines ou d'un mois. Le Conseil fédéral n'a pas voulu trancher et compte soumettre les deux variantes dans les projets d'ordonnance qu'il va mettre en consultation.

Contrôle des cantons

Les embauches internes, comme l'engagement définitif d'un apprenti au terme de sa formation ou la promotion d'un employé, ne seront pas soumis à l'obligation de communication. Les cantons seront chargés de contrôler le respect de cette règle.

>> Lire aussi: Le Conseil fédéral reporte sa décision sur la stratégie avec l'Europe

>> L'analyse de Pierre Nebel à Berne:

Protection des demandeurs d'emploi: l'analyse de Pierre Nebel [RTS]
Protection des demandeurs d'emploi: l'analyse de Pierre Nebel / 19h30 / 1 min. / le 16 juin 2017

ats/ta

Publié Modifié

Faire travailler les réfugiés

En adoptant la loi d'application de l'initiative contre l'immigration de masse, en décembre 2016, le Parlement a aussi décidé de renforcer la coopération entre les autorités cantonales chargées de l'aide sociale et le service public de l'emploi.

Le but est de mieux mettre à profit le potentiel de la main-d'œuvre en Suisse. Les réfugiés reconnus et les personnes admises à titre provisoire qui sont employables devront ainsi être annoncés au service public de l'emploi afin de favoriser leur intégration sur le marché suisse du travail.