Modifié le 16 juin 2017 à 20:54

Non, l'espérance de vie des Suisses n'a pas augmenté de 11 ans depuis 1948

Contrairement aux déclarations de Jean-François Rime (UDC/FR), l'espérance de vie moyenne des Suisses n'a pas augmenté de 11 ans depuis la création de l'AVS en 1948. En réalité, elle est de 16 ans supérieure.

"La longévité moyenne est actuellement de 11 ans de plus qu'en 1948, année de création de l'AVS", a déclaré le président l'Union suisse des arts et métiers (USAM) et conseiller national UDC, Jean-François Rime, dans Le Matin Dimanche.

C'est faux. En 1948, l'espérance de vie à la naissance était en moyenne de 67,3 ans. En 2015, elle est passée à 82,9 ans, soit près de 16 ans de plus, selon les chiffres de l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Dans le détail, la longévité des hommes est passée de 65,1 ans en 1948 à 80,7 ans en 2015 et celle des femmes de 69,4 ans à 84,9 ans.

Plus que 3,5 actifs par retraité

Cette phrase de Jean-François Rime intervient dans le contexte du vote sur la prévoyance vieillesse 2020 à laquelle il est opposé. Le projet, contesté, est censé régler le problème du financement des retraites face au vieillissement de la population.

Fact-checking: la longévité moyenne a-t-elle progressé?
19h30 - Publié le 16 juin 2017

En 1948, il y avait plus de 6 personnes actives pour payer la rente d'un retraité. Il n'y a aujourd'hui plus que 3,5 actifs par retraité, toujours selon l'OFS.

En cas de oui des Suisses le 24 septembre, seul l'âge de la retraite des femmes sera relevé de 64 à 65 ans. Mais pour l'USAM et son président, il est inévitable à terme de le relever bien au-delà pour tous, si l'on veut parvenir à financer les rentes.

Gilles Clémençon/vtom

Publié le 16 juin 2017 à 15:22 - Modifié le 16 juin 2017 à 20:54