Modifié

La Confédération cherche des fonds pour ses constructions, notamment pour l'asile

Le centre d'hébergement pour requérants d'asile déboutés des Perrerets, à Gland (VD) - (image d'illustration) [Dominic Favre - KEYSTONE]
Le centre d'hébergement pour requérants d'asile déboutés des Perrerets, à Gland (VD) - (image d'illustration) [Dominic Favre - KEYSTONE]
La Confédération veut investir 642,3 millions de francs dans ses constructions civiles, dont 238,3 millions au profit de centres fédéraux d'asile. Le Conseil fédéral a transmis mercredi son message au Parlement.

Les crédits pour l'asile sont liés à la restructuration du système avalisée par le peuple l'an dernier. Les procédures devraient être accélérées grâce à leur centralisation dans des centres fédéraux réunissant tous les acteurs. Il s'agit de créer 5000 places d'accueil dans six régions.

Les 238,3 millions sollicités comprennent les projets de construction de centres situés à Balerna/Novazzano (TI, 62,8 millions), Bâle (30,1 millions), Embrach (ZH, 32,2 millions), Kappelen (BE, 29,1 millions) et Zurich (34,1 millions). S'y ajoutent un crédit-cadre pour les investissements de 50 millions.

80% des places nécessaires

La procédure accélérée ne pourra être introduite que lorsque l'on disposera d'un centre par région et de 80% de l'ensemble des places dans d'autres centres fédéraux pour demandeurs d'asile. Selon le gouvernement, la réalisation des nouveaux centres ou de solutions transitoires est donc urgente.

Si le Parlement donne son feu vert, 61% des lits et 74% des postes de travail pourront être mis en place.

ats/jgal

Publié Modifié

1670 lits prévus

Le centre tessinois devrait être mis en service entre 2019 et 2021. Il comptera 350 lits et 105 postes de travail dans des bâtiments nouveaux ou entièrement rénovés. Au centre de Bâle qui doit offrir 350 lits et 126 postes de travail, il s'agit d'abord de créer un nouveau bâtiment administratif, puis de rénover les hébergements actuels.

Le centre d'Embrach, avec 360 lits et 4 postes de travail, fonctionnera comme centre de départ et d'attente. Celui de Zurich qui accueillera 360 lits et 30 postes de travail sera encore soumis fin 2017 à l'approbation des électeurs de ville de Zurich. A Kappelen, la Confédération va reprendre et agrandir l'actuel centre cantonal de transit pour offrir 270 lits et 4 emplois.

91 millions pour un nouveau bâtiment à Zollikofen

Le Conseil fédéral demande également un crédit-cadre d'ensemble de 208 millions pour divers projets. La construction d'un nouveau bâtiment administratif pour l'Office fédéral de l'informatique et de la télécommunication (OFCL) à Zollikofen, en banlieue de Berne, devrait coûter 91,1 millions et abriter 1160 employés à partir de 2022.

Quelque 60 millions permettront de financer des projets de constructions du portefeuille immobilier de l'OFCL qui coûtent moins de 10 millions.

Une enveloppe de 45,1 millions est prévue pour l'aménagement du centre sportif de Tenero (TI). La rénovation de la halle de la Fin du monde, au Centre national de sport de Macolin (BE), nécessite 11,8 millions.

Le Parlement est enfin prié d'allouer un crédit d'engagement de 196 millions pour la Centrale de compensation, organe central d'exécution de la Confédération en matière d'assurances sociales du 1er pilier.