Modifié

L'Ethiopien Tedros, premier Africain élu à la tête de l'OMS à Genève

Genève: un nouveau boss pour l’Organisation Mondiale de la Santé [RTS]
Un nouveau dirigeant pour l’Organisation mondiale de la santé / 19h30 / 2 min. / le 23 mai 2017
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) aura pour la première fois un dirigeant africain. L'Ethiopien Tedros Adhanom Ghebreyesus, ciblé par des accusations, a été élu mardi à Genève pour cinq ans à la tête de l'OMS.

Agé de 52 ans, l'ancien ministre, qui a occupé les portefeuilles de la santé mais aussi des Affaires étrangères, remplacera début juillet Margaret Chan. La Chinoise sera restée dix ans à la tête de l'organisation qui totalise environ 8000 collaborateurs dans le monde.

Avant son élection, ce spécialiste de la recherche contre la malaria s'était engagé mardi devant les Etats membres à garantir une couverture sanitaire universelle. Il souhaite oeuvrer pour la prévention des épidémies mais aussi l'autonomie des Etats membres, la redynamisation du personnel et l'extension des donateurs.

Ciblé par des opposants

Pendant une campagne tendue, notamment sur les réseaux sociaux, l'Ethiopien a fait face à plusieurs accusations. Notamment celle d'avoir maquillé trois épidémies de choléra dans son pays, qu'il avait démentie. Ou encore l'attitude de son gouvernement qui refuserait que des manifestants de l'opposition soient soignés.

ats/ctr

Publié Modifié
.