Modifié le 15 mai 2017 à 13:59

En Suisse, la pauvreté progresse et touche une personne sur quatorze

Un sans-abri fouille dans les poubelles d'un centre commercial à Neuchâtel.
Un sans-abri fouille dans les poubelles d'un centre commercial à Neuchâtel. [Sandro Campardo - Keystone]
En 2015, quelque 570'000 personnes étaient touchées par la pauvreté en termes de revenu en Suisse, soit 7% de la population. Les groupes les plus à risque sont les femmes seules avec enfants et les personnes peu formées.

La pauvreté a légèrement progressé en Suisse, passant de 6,6% en 2014 à 7% de la population. Ce taux monte à 12,5% pour les femmes seules avec enfants et à 11% pour les personnes qui n'ont suivi que la scolarisation obligatoire, selon la dernière enquête sur les revenus et les conditions de vie. Les étrangers originaires de pays non européens sont aussi vulnérables, avec un taux de près de 12%.

12,5% des familles monoparentales sont pauvres.
12,5% des familles monoparentales sont pauvres. [OFS]

145'000 travailleurs pauvres

En Suisse, plus d'une personne sur cinq (21,7% de la population) ne peut pas faire face à une dépense imprévue de 2500 francs.

Les actifs ne sont pas à l'abri de la pauvreté. Environ 145'000 personnes occupées professionnellement étaient concernées en 2015, avant tout des personnes qui n'avaient pas travaillé pendant toute l'année (10%) comme dans l'hôtellerie et la restauration ou dans de petites entreprises.

En comparaison internationale, la Suisse est toujours bien placée. Le taux de risque de pauvreté s'élève à 15,6%, sous la moyenne de l'Union européenne (17,3%).

ats/jc

Publié le 15 mai 2017 à 13:36 - Modifié le 15 mai 2017 à 13:59

Les seniors ont moins de revenus mais davantage de fortune

Le taux de pauvreté des seniors de plus de 65 ans était également supérieur à la moyenne (13,9%) en 2015, notamment dans les ménages d'une personne (23%). Mais la statistique ne tient pas compte dans ce cas-là de la fortune privée.

Or les personnes âgées puisent souvent dans leurs réserves pour leurs dépenses courantes. Selon l'Office fédéral de la statistique (OFS), qui a réalisé l'enquête, seuls 2% des retraités n'étaient pas en mesure de payer à temps toutes leurs factures l'an passé, alors que cette situation arrivait chez 9% des 18 à 64 ans.

On est pauvre à moins de 2239 francs par mois

Le seuil de pauvreté est établi selon les normes de la Conférence suisse des institutions d'action sociale et comprend un montant forfaitaire pour l’entretien, les frais individuels de logement ainsi que 100 francs par personne à partir de 16 ans pour d'autres frais.

En 2015, il se situait en moyenne à 2239 francs par mois pour une personne seule et à 3984 francs par mois pour un ménage avec deux adultes et deux enfants de moins de 14 ans.