Modifié

Avenir Suisse juge les mesures d'accompagnement inutiles

Le document émis par Avenir Suisse. [avenir-suisse.ch]
Les mesures d'accompagnement de la libre circulation seraient contre-productives / Le 12h30 / 1 min. / le 15 mai 2017
Les mesures d'accompagnement de la libre circulation se révéleraient globalement inutiles, voire néfastes, selon l'analyse développée par Avenir Suisse dans un rapport présenté ce lundi.

Ces mesures, mises en place en 2004, sont inutiles parce que près de 15 ans après l'entrée en vigueur de la libre circulation, l'effet tant redouté de baisse des salaires et sur l'emploi n'est dans l'ensemble pas avéré en Suisse, selon le groupe de réflexion libéral.

Mises en place pour protéger les salariés des risques de dumping salarial, liés à l'entrée accrue de main-d'oeuvre étrangère, ces mesures auraient le désavantage de "corseter" le marché du travail, affirme Avenir Suisse.

L'introduction de garanties minimales salariales auraient tendance à rendre plus difficile l'accès à l'emploi pour les nouveaux entrants, notamment les jeunes. Elle favoriserait même les délocalisations et l'automatisation dans certains secteurs.

A contre-courant

Avenir Suisse propose de limiter ces mesures dans le temps ou à certains branches. Des suggestions éloignées des recommandations des syndicats qui plébiscitaient la semaine dernière un renforcement de ces mesures d'accompagnement.

>> Lire: Les résultats de la lutte contre le dumping salarial sont "assez stables"

Séverine Ambrus/lgr

Publié Modifié