Modifié le 11 mai 2017 à 22:22

Toutes les gares devront être adaptées aux personnes handicapées d'ici 2023

La loi sur l'égalité pour les handicapés n'est pas respectée
La loi sur l'égalité pour les handicapés n'est pas respectée 19h30 / 2 min. / le 11 mai 2017
Toutes les gares de Suisse devront être accessibles aux personnes handicapées d'ici 2023 pour être conformes à la loi, a averti jeudi l'Office fédéral des transports (OFT).

En 2016, seules 35% des gares étaient utilisables sans obstacle par les personnes à mobilité réduite alors qu'elles sont fréquentées par près de deux tiers du total des voyageurs.

Sans mesures supplémentaires, plusieurs entreprises ferroviaires risquent de manquer l'objectif imposé par la loi sur l'égalité des personnes handicapées d'adapter les 1800 gares d'ici à fin 2023, a expliqué l'OFT. L'ensemble des adaptations nécessaires dans les gares représente un coût de 6 à 7 milliards de francs.

De nouveaux wagons

Entrée en vigueur en 2004, cette loi vaut également pour tous les arrêts de tram, de bus et de train. La Confédération devra en outre acquérir de nouveaux wagons, notamment pour le trafic grandes lignes qui accuse un retard par rapport au trafic régional.

D'ici à 2023 sur les grandes lignes, au moins un train par heure et direction devra être accessible aux personnes âgées à mobilité réduite. Dans les autres convois, elles continueront de monter avec l'aide du personnel.

ats/kg

Publié le 11 mai 2017 à 15:10 - Modifié le 11 mai 2017 à 22:22