Modifié

L'immobilisme des caisses de pension est jugé dangereux

Malgré des corrections, les rentes versées sont toujours calculées sur la base de garanties trop élevées.  [Philippe TURPIN - AFP]
L'immobilisme des caisses de pension est jugé dangereux / Le 12h30 / 1 min. / le 9 mai 2017
La situation des caisses de pension reste difficile, avec des taux d'intérêt toujours trop bas et des taux de couverture inchangés en 2016. La commission de haute surveillance de la LPP appelle les caisses à évoluer.

Si la réforme "Prévoyance vieillesse 2020" est acceptée en votation, les institutions de prévoyance pourront appliquer des taux de conversion plus réalistes dans la partie obligatoire de la prévoyance, a déclaré mardi Pierre Triponez (PLR/BE), président de la commission de haute surveillance de la prévoyance professionnelle. Il présentait le rapport annuel aux médias à Berne.

Baisser le taux de conversion minimal

Avec un taux de conversion minimal passant de 6,8 à 6% dans la partie obligatoire du 2e pilier, la réforme devrait alléger la pression pesant sur les institutions de prévoyance.

Bien que le système soit devenu plus sûr ces dernières années, l'objectif du 2e pilier est fortement remis en cause non seulement par le niveau très bas des taux d'intérêt, mais aussi par l'évolution démographique, a souligné Pierre Triponez. Il évoque le "début d'une mutation plus importante".

ats/jc

Publié Modifié

Taux d'intérêt trop bas

La tendance à la baisse des taux d'intérêt observée en 2015 s'est poursuivie, passant de 2,66% à 2,43%. Une tendance qui devrait persister, selon la commission de haute surveillance très préoccupée par ce niveau trop bas.

Bien que de nombreuses institutions de prévoyance aient abaissé pour la première fois leurs promesses d'intérêts, les rentes versées continuent d'être calculées sur la base de garanties trop élevées.

Atteignant en moyenne 2,97% (3,25% en 2015) au moment du départ à la retraite, les promesses d'intérêt restent sensiblement supérieures à la moyenne des perspectives de rendement et à celle des taux d'intérêt technique.