Modifié

Encore retardée, la livraison du CS300 de Bombardier coûte cher à Swiss

Le CS 300 de Swiss [RTS]
Le CS 300 de Swiss / T.T.C. (Toutes taxes comprises) / 11 min. / le 8 mai 2017
Attendue cette semaine, la livraison du nouvel avion CS300 de Bombardier à Swiss a encore été retardée d'un mois. Contactée par la RTS, la compagnie regrette les conséquences de ce retard sur les économies prévues.

"Difficile de donner un chiffre, mais on n'a pas fait les économies qu'on souhaitait faire, sur le carburant principalement", a déclaré lundi à TTC Lorenzo Stoll, directeur de Swiss Suisse romande.

En cause, un retard cumulé de 2 ans sur la livraison de 30 nouveaux modèles du constructeur canadien Bombardier, à savoir vingt CS300 de 145 places et dix CS100 de 125 places.

Ces avions permettent de diminuer de 25% la consommation de kérosène, de 20% le rejet de CO2 et de réduire le bruit de 10 à 15 décibels. Avec d'autres baisses de taxes, Swiss compte économiser au total 20% des coûts.

L'assemblage de la cabine en cause

Si sept CS100 ont déjà pu être livrés, le premier CS300 n'arrivera que le mois prochain, alors qu'il aurait dû atterrir à Genève cette semaine.

"L'essentiel du retard provient de l'assemblage de la cabine, nouvelle par rapport au CS100. Il faut s'assurer que ça s'assemble correctement", explique Sébastien Mullot, directeur des CSeries chez Bombardier.

Reportage: Aline Inhofer / Texte web: Victorien Kissling

Publié Modifié