Modifié le 07 mai 2017

En Suisse, 42 arrestations dans une vaste enquête pour pédopornographie

Une vaste enquête internationale sur un site de pornographie infantile a débouché sur près de 900 arrestations dans le monde. (image d'illustration)
Une vaste enquête internationale sur un site de pornographie infantile a débouché sur près de 900 arrestations dans le monde. (image d'illustration) [Keystone]
La vaste enquête internationale pour pédopornographie rendue publique vendredi touche aussi la Suisse. Les investigations des Etats-Unis ont mené à 42 arrestations et procédures pénales, selon l'Office fédéral de la police.

Les Etats-Unis ont en tout signalé 46 cas suspects à Berne, a informé dimanche la porte-parole de l'Office fédéral de la police (fedpol) Cathy Maret. Elle revenait sur une information de la SonntagsZeitung.

Ces signalements ont mené à 42 arrestations et procédures pénales. Mis à part Fedpol, 14 corps de polices cantonales et municipales ont été impliqués.

900 arrestations dans le monde

La vaste enquête internationale, baptisée opération "Pacifier" ("Lolette"), a débouché sur près de 900 arrestations dans le monde, ont annoncé vendredi la police américaine et l'Office de police criminelle européen (Europol). Quelque 300 enfants victimes ont pu être identifiés.

Cette enquête de plus de deux ans a été menée dans le prolongement du démantèlement en 2015 du site "hautement sophistiqué" Playpen, dont le fondateur et gérant, un Américain de Floride, a été condamné cette semaine à 30 ans de prison, a précisé le Bureau fédéral d'enquête (FBI) américain.

>> Lire aussi: Près de 900 arrestations dans le monde dans une affaire de pédopornographie

ats/kkub

Publié le 07 mai 2017 - Modifié le 07 mai 2017

Violeur démasqué en Suisse

La majorité des procédures pénales visent des consommateurs de pornographie infantile. Mais selon Cathy Maret, des crimes à caractère sexuel plus graves ont aussi été découverts au cours de l'opération.

Par exemple, un viol commis il y a dix ans a pu être élucidé. Ce pédophile, démasqué par le FBI, se trouve en détention provisoire en Suisse. Au total, 12 délits sexuels lui sont imputés.