Modifié

Le nombre de suicides assistés ne progresse plus en Suisse romande

Les Vaudois voteront d'ici au printemps 2012 sur l'initiative lancée par Exit pour l'assistance au suicide en EMS. [Gaetan Bally - Keystone]
Les Vaudois voteront d'ici au printemps 2012 sur l'initiative lancée par Exit pour l'assistance au suicide en EMS. [Gaetan Bally - Keystone]
Après avoir connu des hausses régulières ces dernières années, le nombre de suicides assistés se stabilise. En 2016, les bénévoles d'Exit Suisse romande ont aidé 216 personnes à mettre fin à leurs jours, soit trois de plus qu'en 2015.

Jusqu'ici, la hausse avait été quasi constante, passant de 17 suicides assistés lors de la première année, en 2001, à 91 en 2010, puis 155 en 2013 et 175 en 2014.

Près de 90% de ces actes ont lieu à domicile, les autres en EMS, voire, exceptionnellement à l'hôpital ou en foyers, selon les chiffres publiés par l'association qui tenait son assemblée générale samedi à Genève.

Hausse du nombre d'adhérents

Loin devant figurent les Vaudois (81 décès pour 10'271 membres) et les Genevois (56 pour 6771). A l'autre extrémité, on trouve les cantons de Fribourg (12 pour 1354), de Berne (9 pour 783) et du Jura (6 pour 436).

Les femmes ont été un peu plus nombreuses que les hommes à bénéficier de l'assistance d'Exit Suisse romande, à savoir près de 57%.

Le nombre d'adhérents à Exit Suisse romande continue, lui, de croître. Alors qu'il se montait à environ un millier de membres de plus par année entre 2010 et 2013, il atteint depuis près de 2000 membres supplémentaires, pour un total de 24'225.

ats/ta

Publié Modifié