Modifié

La justice suisse enquête sur des soupçons d'espionnage turc

Le bâtiment du Ministère public de la Confédération, à Berne. [Lukas Lehmann - Keystone]
Le bâtiment du Ministère public de la Confédération, à Berne. [Lukas Lehmann - Keystone]
Le Ministère public de la Confédération (MPC) a ouvert une enquête concernant des actes d'espionnage visant la communauté turque en Suisse. Le MPC a confirmé vendredi une information de la radio-télévision alémanique SRF.

La procédure a été ouverte le 16 mars après avoir reçu l'autorisation du Conseil fédéral. Les autorités ne donnent pas davantage de précisions sur cette procédure pénale en cours, écrit le MPC.

A la mi-mars, la presse s'est fait l'écho d'activités d'espionnage à l'Université de Zurich. Elles visaient des Turcs critiques envers le régime d'Ankara.

Deux hommes présents le 11 janvier à un séminaire d'histoire sur le génocide arménien auraient systématiquement photographié les participants avec un téléphone portable, avait par exemple témoigné un doctorant au Tages-Anzeiger.

Cérémonie filmée

En décembre dernier, l'hommage rendu au journaliste Can Dündar, rédacteur en chef du journal d'opposition turc Cumhuriyet, a aussi été filmé dans l'aula de l'Université avec quatre portables. L'Université de Zurich ignorait ces deux incidents jusqu'à ce qu'ils soient révélés au public.

>> Lire aussi: Un parlementaire porte plainte pour espionnage de la Turquie en Suisse

ats/cab

Publié Modifié