Modifié

Guy Parmelin imagine une école de recrues dédiée à la cybersécurité

"L'armée ne peut pas être la cyber-maman de toute la Suisse", avertit Guy Parmelin. [Alessandro della Valle - Keystone]
"L'armée ne peut pas être la cyber-maman de toute la Suisse", avertit Guy Parmelin. [Alessandro della Valle - Keystone]
L'armée suisse doit renforcer sa cellule dédiée à la cybersécurité, plaide le ministre de la Défense Guy Parmelin, qui souhaite tripler d'ici 2020 le nombre de personnes qui luttent contre les attaques informatiques.

Le Conseil fédéral doit décider cette année encore d'un nouveau plan d'action dans ce domaine, explique le Vaudois dans un entretien au journal alémanique Schweiz am Wochenende. "L'armée s'occupera avant tout de protéger ses propres infrastructures", avertit Guy Parmelin.

Afin de s'assurer d'un nombre suffisant de spécialistes informatiques, qui sont aussi très prisés par les entreprises, le conseiller fédéral imagine "une sorte de cyber école de recrues". Des discussions de coopération sont en cours en Suisse avec les écoles polytechniques fédérales de Lausanne et Zurich.

Jusqu'à 170 personnes

Guy Parmelin ne donne aucun détail concernant les ressources financières nécessaires à la création d'une troupe pouvant compter jusqu'à 170 personnes pour lutter contre les cyber-attaques.

La cellule dédiée à la cybersécurité compte aujourd'hui 50 postes.

ats/lgr

Publié Modifié