Modifié le 08 février 2017

Une fondation contre le référendum sur la Stratégie énergétique 2050

La stratégie énergétique 2050 est un paquet de mesures censé entériner le tournant énergétique décidé par le Conseil fédéral après la catastrophe de Fukushima.
Une fondation souhaite invalider le référendum contre la stratégie énergétique 2050, une première en Suisse Le Journal du matin / 1 min. / le 08 février 2017
L'association de défense de l’environnement Greina Stiftung fait opposition au référendum contre la Stratégie énergétique 2050. Une fondation qui souhaite invalider un référendum, une première en Suisse.

Dans l'histoire de la Confédération, il n’y a jamais eu de recours contre un référendum ayant abouti. C’est désormais le cas. Greina Stiftung a lancé une action auprès de la Chancellerie fédérale contre le référendum de l’UDC et d’Alliance énergie. La fondation remet en cause les arguments du comité référendaire.

Pas de quoi déstabiliser la Chancellerie fédérale pourtant, qui dit s'en tenir à la loi. Sa mission est simple: vérifier que les étapes formelles soient respectées. Mais elle ne contrôle pas l’argumentaire du comité référendaire, ni sa véracité.

Cette "passivité" de la Chancellerie pose problème à Gallus Cadonau, directeur de Greina Stiftung.

Texte "mensonger"

Selon lui, le texte du comité référendaire est mensonger. Au cœur de la discorde: les coûts de la stratégie énergétique annoncés à 3200 francs en moyenne par année et par ménage, selon le comité piloté par l’UDC, contre 40 francs selon l’Office fédéral de l’énergie.

Gallus Cadonau s'est dit prêt à aller jusqu’au Tribunal fédéral si la Chancellerie persiste dans son inaction.

Cynthia Racine/kkub

Publié le 08 février 2017 - Modifié le 08 février 2017