Modifié le 01 février 2017 à 23:06

Media Focus pointe le déséquilibre des budgets de campagne sur la RIE III

Les Suisses se prononceront le 12 février sur la 3e réforme de l'imposition des entreprises.
Les Suisses se prononceront le 12 février sur la 3e réforme de l'imposition des entreprises. [Martial Trezzini - Keystone]
Les partisans de la RIE III, en votation le 12 février, ont dépensé beaucoup plus que leurs opposants en affiches et annonces sur le seul mois de janvier, selon les chiffres de l'institut Media Focus.

Les défenseurs de la troisième réforme de l'imposition des entreprises (RIE III) ont dépensé durant le seul mois de janvier deux millions de francs en affiches et annonces dans les journaux.

Dans le même temps, les opposants à la réforme n'ont dépensé que 135'000 francs pour des annonces et affiches, a indiqué mercredi soir la télévision publique alémanique SRF, citant les chiffres de l'institut Media Focus.

Publicité en ligne et envois postaux exclus

Depuis le mois d'octobre 2016, les partisans de la RIE III ont investi au total plus de 3,3 millions de francs en annonces et affiches, les opposants 171'000 francs. Ces sommes n'incluent pas la publicité en ligne ni celle qui est diffusée par envoi postal direct.

Les budgets totaux sont donc nettement plus élevés que les chiffres de Media Focus. Dans le Blick de mardi, Michael Sorg, porte-parole du Parti socialiste, a indiqué que les opposants à la RIE III disposent d'un budget de 450'000 francs pour l'ensemble de la campagne. Les partisans n'ont pas dévoilé leur budget.

ats/ptur

Publié le 01 février 2017 à 21:58 - Modifié le 01 février 2017 à 23:06