Modifié

Une nouvelle plateforme romande pour prévenir la dépendance au jeu

Dépendance aux jeux: un nouvel outil d'autorégulation [RTS]
Dépendance aux jeux: un nouvel outil d'autorégulation / 19h30 / 2 min. / le 10 janvier 2017
Alors que la dépendance au jeu touche quelque 100'000 personnes en Suisse, les cantons romands ont décidé d'unir leurs forces pour développer un nouvel outil de prévention pour permettre aux joueurs de prendre conscience de leurs comportements.

Un nouveau site internet et une application, présentés mardi et développés par des professionnels du domaine des addictions, visent à estimer la dépendance au jeu et à la prévenir.

"Jeu-contrôle" permet de calculer son temps de jeu et l'argent que l'on dépense par exemple durant une semaine. Il est ensuite possible de s'auto-évaluer, de gérer les risques et d'analyser son comportement. Il peut être utilisé anonymement et gratuitement.

1% de la population

En Suisse, ce sont entre 75'000 et 120'000 personnes qui seraient dépendantes au jeu, soit environ 1% de la population. Et les coûts sociaux que cela représente atteindrait entre 550 et 650 millions de francs, selon une récente étude.

L'addiction au jeu est une pathologie reconnue par l’Organisation mondiale de la santé, au même titre que la dépendance à l’alcool ou au tabac par exemple.

boi

Publié Modifié