Publié

Des traces d'oxydation identifiées sur 47 pièces de la centrale de Leibstadt

La centrale nucléaire de Leibstadt, dans le canton d'Argovie. [Alessandro Della Bella - Keystone]
La centrale nucléaire de Leibstadt, dans le canton d'Argovie. [Alessandro Della Bella - Keystone]
Les gaines de 47 éléments combustibles de la centrale nucléaire de Leibstadt (AG) présentent des traces d'oxydation, indique lundi la direction de l'installation, qui est à l'arrêt depuis le début du mois d'août.

L'inspection des éléments combustibles est terminée, a indiqué lundi la direction de Leibstadt. Sur les 648 éléments combustibles, 47 présentent des décolorations sur la gaine dues à une oxydation.

Ces décolorations ont été constatées exclusivement sur des éléments combustibles qui sont dans leur premier cycle d'utilisation. Sur les 15 éléments combustibles les plus touchés, 32 des 62'208 crayons de combustible nucléaire ont été réparés.

L'analyse des causes de cette oxydation des gaines des éléments combustibles se poursuit.

Vers un redémarrage

Les informations ont été transmises à l'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN). La direction de la centrale dit être convaincue que toutes les conditions sont réunies pour que l'installation fonctionne en toute sécurité.

Selon la planification actuelle, le coeur du réacteur devrait être rechargé en janvier et les procédures seront lancées pour la remise en marche de l'installation.

ats/boi

Publié