Modifié le 15 décembre 2016 à 21:22

Hausse de 10% du coût prévu pour la désaffectation des centrales nucléaires

Le coût d’une sortie du nucléaire pour la Suisse serait de 22,8 milliards de francs
Le coût d’une sortie du nucléaire pour la Suisse serait de 22,8 milliards de francs 12h45 / 2 min. / le 15 décembre 2016
La désaffectation des centrales nucléaires devrait coûter plus cher que prévu jusqu'alors. Elle est estimée à 22,8 milliards de francs, selon les derniers chiffres provisoires rendus publics jeudi par l'Office fédéral de l'énergie.

Le montant prévu pour la période 2017-2021 a augmenté de 10% par rapport aux derniers calculs de 2011, selon l'Office fédéral de l'énergie, qui a publié des chiffres provisoires jeudi. Une évaluation est effectuée tous les cinq ans.

L'étude a été menée par Swissnuclear, la section énergie nucléaire de l'association Swisselectric. Le financement de la désaffectation des centrales nucléaires et de la gestion des déchets radioactifs après la mise hors service des installations est assuré en Suisse par deux fonds indépendants.

Participation des exploitants

Il s'agit du fonds pour la désaffectation des installations nucléaires et de celui de gestion des déchets radioactifs provenant des centrales nucléaires. Ces deux fonds sont financés par le biais des contributions des exploitants qui sont tenus d'assurer une part des coûts de démantèlement. Mais la répartition définitive des apports aux fonds devrait être décidée par l'Office fédéral de l'environnement d'ici mi-2018.

Malgré cette hausse, les exploitants ne pensent pas devoir mettre davantage la main à la poche. Mieux: ils tablent sur une baisse de leurs contributions au fonds pour la désaffectation des installations nucléaires et à celui de gestion des déchets radioactifs provenant des centrales nucléaires.

ats/vkiss

Publié le 15 décembre 2016 à 08:26 - Modifié le 15 décembre 2016 à 21:22