Modifié

La Suisse s'engage à accueillir 2000 réfugiés supplémentaires

Amnesty International avait pressé le Conseil fédéral en septembre pour accueillir 1500 Syriens (image d'illustration). [David Goldman - AP/Keystone]
La Suisse s'engage à accueillir 2000 réfugiés supplémentaires / Le 12h30 / 1 min. / le 9 décembre 2016
En lien avec le conflit syrien, le Conseil fédéral a approuvé vendredi l'accueil, ces deux prochaines années, de 2000 réfugiés supplémentaires, reconnus par le Haut-Commissariat des Nations unies.

Les personnes concernées seront principalement des familles, des femmes, des enfants et des personnes âgées ou malades. Des réfugiés qui ont fui dans les pays voisins de la Syrie, mais qui ne peuvent pas y rester et qui ne peuvent pas non plus retourner dans leur pays d'origine.

Selon le Haut Commissariat aux réfugiés de l'ONU, le Liban compterait à lui seul plus d'un million de réfugiés syriens, et la Jordanie 650'000. Chaque dossier sera soumis aux Services de renseignement de la Confédération pour examen et les réfugiés seront également entendus avant leur arrivée en Suisse.

Les personnes particulièrement vulnérables étant plus difficiles à intégrer, la Confédération versera un forfait individuel d'intégration de 18'000 francs, au lieu des 6000 ordinaires.

Aide sur place maintenue

Par ailleurs, la Suisse maintient l'aide qu'elle fournit sur place: 66 millions de francs ont été prévus à cet effet dans le budget 2017 de la coopération internationale.

Le Département des affaires étrangères évalue également la possibilité d'ouvrir un bureau humanitaire à Damas. Depuis le début du conflit syrien, la Suisse a consacré près de 250 millions à l'aide dans la région.

A noter que les demandes d'asile ont chuté de 66% en novembre, selon les chiffres du Secrétariat d'Etat aux migrations (SEM) publiés jeudi. En outre, 25'441 demandes d'asile ont été enregistrées depuis le début 2016, contre 34'653 au cours de la même période de 2015 (-36,2%).

hend avec Chrystel Domenjoz

Publié Modifié