Modifié le 03 décembre 2016 à 00:08

La vignette cédera prochainement sa place à un système électronique

Le Conseil fédéral propose de passer à la vignette électronique
Le Conseil fédéral propose de passer à la vignette électronique 19h30 / 1 min. / le 02 décembre 2016
Le Conseil fédéral est favorable au passage à un système électronique pour remplacer la vignette à coller sur le pare-brise de sa voiture pour rouler sur l'autoroute. Le prix de 40 francs pour un an est maintenu.

Le gouvernement a décrit vendredi dans un rapport la façon dont un système électronique de vignette peut être introduit en Suisse. Après le refus par le peuple en 2013 de faire passer la facture à 100 francs par an, "il n'est pas question d'augmenter le prix", souligne-t-il.

>> Sur ce sujet: La vignette autoroutière autocollante devrait disparaître

L'idée d'une vignette limitée à 7 ou 10 jours devrait par conséquent être abandonnée. Une telle mesure entraînerait des pertes de recettes.

Plaques enregistrées

Avec la vignette électronique, le droit d'utiliser le réseau routier serait lié à la plaque minéralogique. Le conducteur enregistrerait son numéro de plaque de contrôle et s'acquitterait de la redevance. Des contrôles seraient effectués par des systèmes automatisés, fixes ou mobiles, de vidéosurveillance.

Seules les données et images nécessaires seront enregistrées. Elles seront effacées dès qu'elles ne seront plus utiles. Les personnes roulant sur une autoroute avec une plaque non enregistrée devraient s'attendre à une amende.

ats/lgr

Publié le 02 décembre 2016 à 12:04 - Modifié le 03 décembre 2016 à 00:08

Révision complète de la loi

Avant de devenir réalité, le nouveau système devra être avalisé par une révision complète de la loi. Les frais d'investissements se situent entre 50 et 75 millions et ceux annuels d'exploitation entre 25 et 35 millions (contre 48 millions aujourd'hui).

La possibilité de faire des économies sans que les recettes en pâtissent dépendra de la conception du système et notamment des modalités des contrôles.