Modifié

Près d'un quart des personnes handicapées en Suisse menacées de pauvreté

Une contribution pour rendre les invalides plus autonomes. [Jean-Christophe Bott - KEYSTONE]
Une contribution pour rendre les invalides plus autonomes. [Jean-Christophe Bott - KEYSTONE]
Près d'un quart des personnes handicapées (19%) sont menacées de pauvreté en Suisse. Ce chiffre monte même à 25% pour les personnes handicapées fortement restreintes dans la vie quotidienne.

Des aides complémentaires permettent d'atteindre le minimum vital, mais cela ne signifie pas encore un minimum de vie sociale. Le risque de pauvreté et la pauvreté avérée entraînent en effet souvent l'exclusion sociale, écrit Inclusion Handicap, l'Association faîtière des organisations suisses de personnes handicapées, qui lance un appel à l'occasion de la Journée internationale des personnes handicapées qui aura lieu samedi.

Un Suisse sur cinq concerné

Les handicapés reçoivent des indemnités de l'assurance invalidité (AI), mais celles-ci sont à peine suffisantes pour atteindre le minimum vital, lequel représente un revenu disponible du ménage inférieur à 60% du revenu moyen en Suisse. Elles sont ainsi contraintes de faire appel aux prestations complémentaires ou à des organismes privés pour obtenir des aides financières.

La Suisse compte quelque 1,6 million de personnes handicapées, soit environ une personne sur cinq.

>> Lire notre éclairage: Plus de 13% des Suisses sont menacés de tomber dans la pauvreté

ats/jvia

Publié Modifié