Modifié le 25 novembre 2016 à 21:52

Les foyers suisses disposent de 7176 francs en moyenne chaque mois

Une femme range des billets de banque dans son porte-monnaie.
Une femme range des billets de banque dans son porte-monnaie. [Martin Ruetschi - Keystone]
Les ménages suisses disposaient en moyenne d'un revenu mensuel de 7176 francs en 2014, après déduction des dépenses obligatoires comme les impôts. C'est l'un des résultats d'une enquête de l'OFS publiée vendredi.

Cette somme comprend aussi le treizième salaire, des rentes, des intérêts ou des dividendes, selon l'Office fédéral de la statistique (OFS), qui a publié son enquête basée sur 3858 ménages.

Le revenu brut des ménages en 2014 atteignait 10'079 francs par mois. Les dépenses obligatoires se sont montées à 2903 francs, entre les impôts, les cotisations aux assurances sociales ou les primes maladie.

Variations importantes

Le revenu varie fortement d'un ménage à l'autre. De 9736 francs par mois en moyenne dans les années 2012 à 2014 chez les couples avec enfants, il atteignait 3491 francs dans les ménages d'une personne de 65 ans et plus.

L'OFS constate également des écarts marqués au sein d'un même type de ménage: certaines personnes de moins de 65 ans disposaient ainsi de 8487 francs par mois, alors que d'autres touchaient 1964 francs, soit quatre fois moins.

>> Lire aussi: Le salaire médian a atteint 6189 francs l'année dernière en Suisse, mais également Plus de 13% des Suisses sont menacés de tomber dans la pauvreté

ats/tmun

Publié le 25 novembre 2016 à 15:01 - Modifié le 25 novembre 2016 à 21:52

La moitié du revenu consacrée aux biens et services

Le revenu du travail reste la composante principale du revenu des ménages suisses, avec une part de 75,6%. Deuxième source, les rentes et les prestations sociales qui représentaient 18,9% du budget.

Le revenu est consacré pour plus de la moitié (53,9%) à la consommation de biens et services. Les dépenses pour le logement et l'énergie sont celles qui pèsent le plus lourd sur le budget, avec environ 1500 francs ou près de 15% du revenu brut.

Autres postes importants, les transports (8,2%), les loisirs et la culture (5,7%) et l'alimentation (6,4%). Au final, il est resté en moyenne aux ménages 1544 francs par mois à épargner en 2014.