Modifié

La Swisscoy devrait poursuivre sa mission au Kosovo jusqu'à fin 2020

Le Conseil fédéral prolonge la mission suisse au Kosovo [RTS]
Le Conseil fédéral prolonge la mission suisse au Kosovo / 19h30 / 1 min. / le 24 novembre 2016
Les militaires suisses devraient continuer d'oeuvrer à la stabilité du Kosovo jusqu'à fin 2020. Les effectifs de la Swisscoy devraient toutefois être réduits progressivement.

Le gouvernement a demandé jeudi au Parlement de poursuivre l'engagement de la Swisscoy au sein de la force multinationale de promotion de la paix KFOR. La stabilité dans l'ouest des Balkans reste essentielle pour la sécurité de la Suisse, fait-il valoir.

Une présence internationale restera donc nécessaire dans un proche avenir, même si les tâches à assumer ne seront pas exclusivement de nature militaire. Les autres Etats européens attendent en outre de la Suisse qu'elle fasse preuve de solidarité et qu'elle apporte sa contribution.

Armés

La KFOR a réduit ses effectifs depuis 1999. Il n'y a plus que 4650 militaires contre plus de 50'000 au départ. Et une baisse à 2600 est envisagée d'ici 2020. La Suisse va suivre le mouvement.

L'effectif de la Swisscoy, actuellement de 235 militaires au maximum, sera ramené à 190 soldats dès avril 2018 puis à 165 dès octobre 2019. Depuis 2002, les soldats helvétiques peuvent être armés pour leur autodéfense.

ats/pym

Publié Modifié

Coûts

Le Conseil fédéral a chargé les Départements fédéraux de défense et des affaires étrangères de lui soumettre d'ici fin 2018 un rapport sur une allocation civile des moyens consacrés à l'engagement militaire.

En 2015, la Swisscoy a coûté 44,2 millions de francs. Avec 190 militaires, la facture devrait passer à 37,5 millions de francs par an, puis avec 165 militaires à 33,2 millions. Ces frais sont couverts par le budget de la défense.