Modifié

La violence domestique a provoqué 36 décès en Suisse en 2015

Comment prévenir la violence domestique? [ Dan Race - Fotolia]
Comment prévenir la violence domestique? [ Dan Race - Fotolia]
La violence domestique est "largement répandue" en Suisse, a dénoncé mardi le Bureau fédéral de l'égalité entre femmes et hommes tout en appelant à davantage travailler avec les auteurs.

En 2015, la police est intervenue 14'000 fois pour des violences domestiques. Dans 13% des cas, les personnes lésées étaient des mineurs et des enfants étaient présents dans plus de la moitié des interventions. Trente-six personnes ont été tuées, dont 8 enfants en âge préscolaire. Quatre cinquièmes des inculpations (78%) concernaient des hommes, précise le Bureau fédéral de l'égalité entre femmes et hommes.

Travailler avec les auteurs

Le travail avec les auteurs est capital pour assurer la protection des enfants et interrompre la transmission de ces comportements d'une génération à l'autre, souligne le Bureau.

Or, si 25 cantons proposent des offres de consultation, il est rare que les autorités ordonnent aux personnes concernées d'y recourir. Seuls Lucerne et le Valais ont une base légale pour ordonner une consultation. Vaud a proposé en septembre un avant-projet de loi.

>> Interview d'Isabelle Darbellay Métrailler, cheffe de l’Office valaisan de l’égalité et de la famille:

Isabelle Darbellay-Métrailler. [DR]DR
Les entretiens thérapeutiques pour les auteurs de violence domestique obligatoires en Valais / Le Journal du matin / 1 min. / le 23 novembre 2016

Huit cantons ont une loi pour un "entretien proactif" avec les auteurs, alors que d'autres attendent que certains critères soient remplis.

ats/cab

Publié Modifié
L'Association professionnelle suisse de consultations contre la violence (APSCV) a pour sa part estimé que 1500 personnes auteures de violence ont recouru à un service de consultation l'an dernier.