Modifié le 08 novembre 2016 à 12:56

Les fruits et légumes hors-sol ne seront plus mentionnés comme tels

Les fruits et légumes hors-sol produits en Suisse ne seront plus déclarés comme tels.
Les fruits et légumes hors-sol produits en Suisse ne seront plus déclarés comme tels. [Gaetan Bally - Keystone]
Les inquiétudes liées à cette forme de production introduite dans les années 1990 s'étant dissipées, producteurs et consommateurs ont décidé de supprimer l'obligation de déclaration à la fin de l'année 2016.

Grâce au développement positif de la culture sous serre et particulièrement de celui de la production hors-sol, les organisations partenaires sont convaincues que les réserves émises dans les années 1990 ne sont plus appropriées.

Au contraire: la production hors-sol peut être considérée comme une agriculture écologique et préservant les ressources, écrivent mardi Fruit-Union Suisse et le Forum alémanique des consommateurs (KF).

Inquiétudes dissipées

Tous deux avaient signé en 1996 un accord obligeant les produits cultivés hors-sol à être déclarés comme tels. A l'époque, cette nouvelle méthode de production était critiquée. Des réserves étaient notamment émises concernant le recyclage des substrats généralement utilisés.

L'expérience a depuis montré qu'il n'y a pas de quoi s'inquiéter. Grâce au progrès technique et à une pratique adaptée, les points critiqués jadis ne sont plus significatifs.

ats/aman

Publié le 08 novembre 2016 à 12:20 - Modifié le 08 novembre 2016 à 12:56

Une méthode qui comporte de nombreux avantages

Tant pour des raisons climatiques qu'économiques, la méthode hors-sol s'est implantée au point de représenter la quasi-totalité de la production de tomates et de concombres, précisent les deux associations. Elle réduit les risques climatiques pour la récolte et préserve l'environnement et les ressources.

Les avantages par rapport à un mode de production traditionnel sont nombreux, selon la branche. Et de citer la réduction des ravageurs naturels, un usage moindre de produits phytosanitaires tout en limitant l'apparition de maladie.