Publié

CFF Cargo annonce la suppression d'environ 230 postes d'ici 2020

La CCT interdit les licenciements sans motifs économiques. [LAURENT GILLIERON - Keystone]
La CCT interdit les licenciements sans motifs économiques. [LAURENT GILLIERON - Keystone]
CFF Cargo poursuit sa cure d'amaigrissement et supprimera environ 230 postes d'ici 2020. La centrale d'Olten (SO) est touchée. L'entreprise assure toutefois qu'il n'y aura pas de licenciements.

Le tunnel de base du Gothard est une des explications avancée par le directeur général de l'entreprise, Nicolas Perrin, dans une interview parue samedi dans la Basler Zeitung. Le nouvel ouvrage, inauguré en juin et dont l'ouverture est prévue le 11 décembre, permettra à CFF Cargo de rouler avec moins de mécaniciens.

A cela s'ajoute le nouveau concept pour le trafic marchandises. En diluant le transport de marchandises sur l'ensemble de la journée, et non plus sur un seul transport la nuit, le fret ferroviaire peut être organisé avec 80 mécaniciens de moins, selon Nicolas Perrin.

Licenciements interdits

Personne ne devrait cependant perdre son poste, car CFF Cargo compte tendanciellement trop peu de pilotes. En outre, la CCT interdit les licenciements sans motifs économiques.

Par ailleurs, 70 puis au moins 80 postes seront supprimés à Olten (SO) respectivement jusqu'à la fin de l'année et d'ici 2020. Des discussions sont menées avec les partenaires sociaux et les employés.

ats/vkiss

Publié

Tunnel et taux plancher

L'abandon du taux plancher liant franc et euro par la Banque nationale suisse (BNS) en janvier 2015 a été surmonté, selon Nicolas Perrin. Le marché suisse s'est stabilisé. Le transport de marchandises par le rail se porte mieux cette année comparé à 2015, où une perte de 22 millions de francs avait été enregistrée. Le patron de CFF Cargo n'indique cependant rien quant à un retour aux chiffres noirs.

Nicolas Perrin ne chiffre pas non plus le nombre de postes touchés par le programme d'économie qui a suivi l'abandon du taux plancher. CFF Cargo a gelé les recrutements. L'entreprise doit rester concurrentielle avec un taux de change d'un euro pour 1,08 franc.

A cela s'ajoute le fait que le tunnel de base du Gothard amène de la concurrence. La ligne du Gothard est la plus concurrentielle d'Europe pour le trafic marchandises. Les compagnies étrangères pourront à l'avenir traverser la Suisse avec leur propre personnel.