Modifié le 25 septembre 2016 à 09:16

AVS, économie verte et renseignement au menu des votations fédérales

Trois objets sont soumis au vote le 25 septembre.
Trois objets sont soumis au vote le 25 septembre. [Keystone]
Les Suisses se prononcent dimanche sur les initiatives "AVSPlus" et "Pour une économie verte", ainsi que sur la révision de la loi sur le renseignement.

- Initiative "AVSplus":

Avec une hausse de 10% des rentes de l'AVS, les initiants entendent compenser l'érosion des retraites des Suisses due notamment à la diminution des prestations du 2e pilier et au fait que les cotisations de l'AVS n'ont pas été adaptées depuis 40 ans. Pour financer cette hausse, les initiants misent sur une augmentation de 0,8% des cotisations perçues sur le salaire, répartie entre employeurs et employés. Lancée par l'Union syndicale suisse, AVSplus réunit tous les syndicats et les grandes organisations de salariés du secteur public, ainsi que les socialistes et les verts.

L'initiative est combattue par les organisations patronales, par la droite et le centre. Selon eux, AVSplus torpillerait le projet de réforme globale Prévoyance vieillesse 2020, dont le but est déjà de maintenir le niveau des rentes après 2020. Autre reproche des opposants, le principe de l'arrosoir: la hausse de 10% des rentes serait distribuée à tous, même à ceux qui n’en n'ont pas besoin.

>> Lire: Le niveau des retraites se joue dans les urnes avec l'initiative AVSplus

- Initiative "Pour une économie verte":

L'initiative "Pour une économie verte" veut obliger la Suisse à se doter d'ici 2050 d'une économie efficiente dans la gestion des ressources naturelles. Pour les Verts, à l'origine du texte, il faut changer radicalement de modèle économique pour préserver la planète. Ils proposent de passer à une économie "circulaire" basée sur la revalorisation des biens de consommation, le recyclage des matières premières ainsi que la réduction de la consommation d'énergie et des émissions polluantes. Le texte cite plusieurs moyens pour atteindre ce but: encouragement de la recherche et de l'innovation, prescriptions sur les produits et les déchets, mesures fiscales et taxes incitatives.

Pour le camp bourgeois, l'initiative des Verts est non seulement irréaliste, mais elle aurait des effets négatifs sur la prospérité de la Suisse. Elle réduirait la liberté des entreprises, affaiblirait la croissance économique et entraînerait la perte d'emplois.

>> Lire: Les Suisses vont-ils s'engager en faveur de l'"économie verte"?

- Loi sur le renseignement:

La loi sur le renseignement (LRens) permettra au Service de renseignement de la Confédération (SRC) de mener des opérations intrusives. Il sera autorisé, sous certaines conditions, à s'infiltrer dans des ordinateurs ou à procéder à des écoutes téléphoniques. Aujourd'hui, il ne peut se baser que sur des informations publiques ou disponibles auprès d'autres autorités. Selon le gouvernement, il n'est plus possible de répondre aux nouvelles menaces.

Une "alliance contre l'Etat fouineur" a décidé de lancer un référendum. Cette alliance, notamment formée par la Jeunesse socialiste et les Verts, estime que la LRens est une attaque contre la démocratie et la liberté.

>> Lire: Les moyens de surveillance de la loi sur le renseignement soumis au vote

Publié le 24 septembre 2016 à 10:29 - Modifié le 25 septembre 2016 à 09:16

Journées de votations à suivre sur les antennes de la RTS

Dès dimanche à midi, retrouvez tendances, résultats puis réactions, débats, analyses et commentaires sur les différentes antennes et applications de la RTS, soit sur le site rtsinfo.ch, RTS Un, La Première, Twitter @RTSinfolive et le Teletext.