Modifié le 21 septembre 2016

Le référendum contre la réforme du droit d'adoption n'aboutira pas

Les référendaires s'opposent au droit d'adoption pour les couples homosexuels.
Le référendum contre la réforme du droit d'adoption n'aboutira pas Forum / 3 min. / le 20 septembre 2016
Lancé après le feu vert du Parlement à la réforme du droit d'adoption en mai dernier, le référendum des milieux conservateurs n'aboutira pas, a appris mardi la RTS. Le nombre de signatures requis est loin d'être atteint.

A deux semaines du délai pour le dépôt fixé au 6 octobre, le comité a récolté un peu moins de 22'000 signatures, sur les 50'000 paraphes nécessaires.

Les citoyens ne se pressent pas pour signer ce référendum lancé par une alliance composée d'élus UDC, de l'Union démocratique fédérale et d'associations qui s'opposent à cette révision principalement parce qu'elle autorise l'adoption de l'enfant du partenaire dans les couples de même sexe.

Echec déjà reconnu

Plusieurs membres du comité référendaire contactés ont d'ailleurs déjà baissé les bras. Ils reconnaissent que le nombre de signatures recueillies à ce jour ne suffira pas à faire aboutir leur projet.

Le pessimisme était déjà de mise le 5 septembre dernier à Olten, lors de la dernière séance du comité référendaire. Selon le procès-verbal que la RTS s'est procuré, un membre a été chargé de préparer un communiqué de presse visant à annoncer l'échec du référendum. A ce moment-là, 14'337 signatures avaient été recueillies et moins de 9000 paraphes avaient été validés par les communes.

Un enjeu incompris

La porte-parole du comité et présidente de l'UDF du canton de Saint-Gall Lisa Lensi estime que les citoyens n'ont pas compris l'enjeu: éviter d'ouvrir la boite de Pandore et donner des droits d'adoption pour les couples homosexuels - même uniquement pour les enfants du partenaire.

Le comité n'était soutenu par aucun grand parti: ni l'UDC, ni le PDC ne se sont engagés dans la démarche. Seules des personnalités comme Suzette Sandoz, Yannick Buttet ou encore Yves Nidegger se sont engagées à titre personnel.

Stéphane Deleury/oang

Publié le 20 septembre 2016 - Modifié le 21 septembre 2016

Signal important pour les familles homosexuelles

L'échec du référendum contre cette réforme du droit de l'adoption est un signal important pour l'avancée des droits des familles homosexuelles en Suisse. Avec la révision législative, elles obtiennent le droit d'adopter l'enfant du partenaire.

C'est pour elles une première étape, qui va donner de l'espoir et des ailes à tous ceux qui rêvent d'introduire le droit d'adoption généralisé pour les homosexuels.