Modifié le 30 septembre 2016 à 07:21

Les propriétaires de chiens ne seront plus obligés de suivre des cours

Les mesures introduites en 2008 après plusieurs attaques sanglantes commises par des chiens.
Les propriétaires de chiens ne seront plus obligés de suivre des cours Le Journal du matin / 1 min. / le 20 septembre 2016
Les propriétaires de chiens ne seront plus obligés de suivre des cours. Le National s'est rallié de justesse lundi à une motion déjà acceptée par le Conseil des Etats.

Le Conseil fédéral devra supprimer l'obligation de suivre une formation pratique et théorique permettant d'obtenir une attestation de compétences. Selon l'auteur de la motion, Ruedi Noser (PLR/ZH), les mesures introduites en 2008 ont été adoptées sous le coup de l'émotion après des attaques commises par des chiens.

Cette manière d'agir s'est révélée très chère, entraîne trop de lourdeurs administratives et son impact ne peut pas être démontré. En commission, une majorité de députés estimait que les cours sont généralement bien acceptés par la population. Ils renforceraient le sentiment de sécurité.

"Il faut se replonger dans l'émotion il y a dix ans", a lancé le ministre de l'Intérieur Alain Berset. Ces dernières années, les cas dramatiques ont diminué. "Il n'y a pas de statistique, mais on peut voir qu'il y a un lien", a assuré en vain le conseiller fédéral.

Le National, emmené par une majorité de députés PLR et UDC, a soutenu la motion par 93 voix contre 87 et 5 abstentions.

>> Le suivi de la session: Les Etats approuvent une enveloppe de 13,2 milliards pour le rail

ats/jgal

Publié le 19 septembre 2016 à 18:23 - Modifié le 30 septembre 2016 à 07:21