Modifié le 18 septembre 2016 à 18:12

Deux ans et demi après, le texte du 9 février passerait encore la rampe

Affiches sur l'initiative UDC contre l'immigration de masse du 9 février 2014.
Affiches sur l'initiative UDC contre l'immigration de masse du 9 février 2014. [MARTIAL TREZZINI]
Deux ans et demi après la votation de l'initiative contre l'immigration de masse, une majorité de Suisses soutient toujours le texte de l'UDC, selon un sondage réalisé par l'institut Opinionplus pour Sonntagsblick.

Sur les 1000 électeurs interrogés la semaine passée, 45,6% glisseraient un "oui" dans l'urne, 43,8% un "non" et 10,6% restent indécis, rapporte le Sonntagsblick. Le 9 février 2014, le peuple avait accepté de justesse l'objet à 50,3%.

La solution de mise en oeuvre proposée par la commission du National, qui prône la préférence indigène par branche et par canton, convainc une bonne partie des Helvètes. Ils sont 66,4% à la trouver bonne ou plutôt bonne et 28,5% la rejettent.

Accords bilatéraux plébiscités

Toujours selon l'étude, 56,4% des sondés voteraient pour les accords bilatéraux. Quant à la libre-circulation, elle est importante ou plutôt importante pour 64,1% des personnes interrogées.

Ce sondage intervient alors que le président de la Confédération, Johann Schneider-Ammann, rencontrera lundi le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker.

"Il faut que cette rencontre montre la volonté de recherche de solutions et de respect des institutions suisses", avait commenté le conseiller fédéral chargé des Affaires étrangères, Didier Burkhalter dans l'émission Forum jeudi.

>> Lire: L'UE doit montrer du "respect" et de la "compréhension" envers la Suisse

jgal avec ats

Publié le 18 septembre 2016 à 10:32 - Modifié le 18 septembre 2016 à 18:12