Modifié le 14 septembre 2016 à 10:38

Le forfait fédéral de 6000 francs pour les nouveaux réfugiés doit être révisé

La révision de la loi sur l'asile vise à accélérer les procédures d'examen et à réduire les coûts.
Le forfait fédéral de 6000 francs pour les nouveaux réfugiés doit être augmenté Le Journal du matin / 1 min. / le 14 septembre 2016
Les délégués cantonaux à l'intégration réclament une révision du forfait unique de 6000 francs versé par la Confédération aux cantons de domicile des réfugiés qui obtiennent un titre de séjour, a appris mercredi la RTS.

Les personnes issues de l'asile qui obtiennent un titre de séjour en Suisse bénéficient d'un forfait unique d'intégration d'un montant de 6000 francs versés par la Confédération à leurs cantons de domicile.

Ce forfait qui sert à financer des mesures d'intégration est insuffisant, estiment les délégués cantonaux à l'intégration. Ils s'en sont déjà plaints en avril à la conseillère fédérale en charge du dossier Simonetta Sommaruga. Comme l'explique Amina Benkais Benbrahim, vice-présidente des délégués cantonaux à l'intégration, et cheffe du bureau vaudois de l'intégration dans le Journal du matin, un cours de langue intensif coûte déjà 3000 francs. Avoir une somme limitée pour des perspectives d'installation à long terme est très difficile, relève-t-elle encore.

Plus en amont

C'est pourquoi les délégués demandent aujourd'hui davantage de moyens à Berne mais aussi de pouvoir toucher cet argent plus en amont, notamment pour de jeunes requérants qui ont de fortes chances d'obtenir un permis.

Selon les délégués cantonaux à l'intégration, une augmentation du forfait fédéral permettra aussi, dans le contexte post-9 février, de valoriser les compétences de toutes les personnes qui obtiennent l'asile en Suisse.

Marc Menichini/lan

Publié le 14 septembre 2016 à 09:10 - Modifié le 14 septembre 2016 à 10:38