Publié le 13 septembre 2016 à 16:19

Axpo fait construire une réplique pour prouver la sécurité de Beznau

Beznau 1 est le plus vieux réacteur commercial au monde: il est en activité depuis 1969.
Beznau 1 est le plus vieux réacteur commercial au monde: il est en activité depuis 1969. [Keystone]
Les défauts constatés sur la cuve de pression du réacteur numéro un de la centrale nucléaire de Beznau ne proviennent pas de l'exploitation, mais de la fabrication, indique l'exploitant Axpo grâce à une réplique.

Le réacteur numéro un de la centrale de Beznau, à Döttingen (AG), est à l'arrêt depuis mars 2015 après la découverte de 925 mini-trous sur la cuve de pression. Il s'agit de défauts d'une taille de 5 à 6 mm.

Ces défauts sont situés presque exclusivement dans la partie supérieure de la cuve. Axpo a toujours affirmé que ces défauts étaient connus après la fabrication de la cuve en 1965 et avaient alors été jugés acceptables.

Réplique du réacteur construite

Pour confirmer sa version, l'exploitant de Beznau a fait reproduire une pièce similaire en Angleterre. Là aussi, des défauts sont apparus comme sur la pièce d'origine. Cette réplique va maintenant subir de nouveaux tests, notamment sur sa résistance.

La réplique commandée par Axpo:

D'autres analyses et examens sont encore prévus ces prochains mois. Axpo veut ainsi apporter la preuve que le réacteur peut redémarrer en toute sécurité et espère y parvenir en 2016. Tous les résultats seront ensuite livrés à l'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN).

ats/grin

Publié le 13 septembre 2016 à 16:19