Modifié

Les CFF tirent un bilan positif après un an de SwissPass, malgré des critiques

Les entreprises de transports publics tirent le bilan du Swisspass [RTS]
Les entreprises de transports publics tirent le bilan du Swisspass / 19h30 / 2 min. / le 26 août 2016
Un an après son introduction, le SwissPass est sur la bonne voie, selon le bilan tiré par les CFF. Dès 2017, les abonnements unireso et mobilis pourront y être chargés. La carte à puce essuie toutefois des critiques.

Quelque 1,9 million de clients détiennent la nouvelle carte à puce, a indiqué Jeannine Pilloud, responsable CFF voyageurs vendredi devant la presse à Lausanne.

Dès décembre 2017, les premiers abonnements communautaires unireso (Genève) et mobilis (Lausanne) pourront être chargés dessus. D'autres communautés seront progressivement intégrées et des offres de loisirs viendront s'y ajouter, a-t-elle expliqué.

Les maladies de jeunesse ont été soignées, a affirmé Jeannine Pilloud, évoquant le litige concernant la protection des données ou les problèmes avec les appareils de contrôle.

Bilan mitigé

Tous ne l'entendent pas ainsi. Le Syndicat du personnel des transports (SEV) tire un bilan mitigé. "Le personnel s'est habitué, bien que les contrôles durent plus longtemps qu'auparavant."

Pour le SEV, les CFF auraient surtout dû communiquer de manière plus honnête. On a promis un saut quantique, alors que pour beaucoup de clients, il s'agit plutôt d'un retour en arrière.

>> Lire aussi: La nouvelle carte de transport SwissPass en cinq questions

ats/fme

Publié Modifié

Reconduction tacite du SwissPass dénoncée

Pour la Fédération romande des consommateurs (FRC), la reconduction tacite et automatique du demi-tarif reste toujours un gros point noir en piégeant les clients qui auraient manqué la date butoir, relève son communiqué.

Quand un client manque le délai pour un abonnement général, il doit payer un mois supplémentaire. Ce principe a été refusé pour l'abonnement demi-tarif, pour lequel e détenteur qui ne résilie pas dans les temps, doit théoriquement payer une année supplémentaire.

Pour la FRC, le faible nombre de plaintes tombe sous le sens, car les premiers demi-tarifs de l'ère SwissPass ne se renouvellent que depuis le mois d'août.