Modifié le 26 août 2016 à 12:33

La population augmente partout en Suisse sauf dans le canton d'Uri

La population suisse a progressé de 1,1% en 2015 atteignant 8'327'100 personnes en 2015 (photo d'illustration).
La population suisse a progressé de 1,1% en 2015 atteignant 8'327'100 personnes en 2015 (photo d'illustration). [Sandro Campardo - Keystone]
La population suisse a progressé de 1,1% en 2015 atteignant 8'327'100 personnes, indique vendredi l'Office fédéral de la statistique (OFS). Tous les cantons ont enregistré une croissance démographique à l'exception d'Uri.

Cette progression est moins importante que celle enregistrée en 2013 (+1,3%) et en 2014 (+1,2%). En 2015, l'augmentation de la population réside essentiellement de l'apport du solde migratoire.

Contrairement à d'autres pays de l'Union européenne, l'accroissement naturel de la population contribue également à l'augmentation de la population suisse. Cette croissance, calculée à partir de la différence entre décès et naissances, s'élevait à 19'000 en 2015, note l'OFS dans son communiqué.

Hausse importante sur l'Arc lémanique

Neuf cantons enregistrent une évolution démographique supérieure ou égale à celle de la Suisse. La hausse la plus importante est mesurée à Zoug (+1,7%), dans le canton de Vaud (+1,6%) et à Genève (+1,5%). Neuchâtel et les Grisons affichent eux les progressions les plus faibles (+0,4%).

Quant à Uri, il est le seul canton à enregistrer une diminution de sa population.

jgal

Publié le 26 août 2016 à 12:21 - Modifié le 26 août 2016 à 12:33

Deux millions d'étrangers en Suisse

La Suisse, où la migration internationale est le premier facteur de croissance démographique du pays, compte désormais deux millions d’étrangers, selon l'OFS. En 2015, elle a enregistré 188'500 immigrations et 116'600 émigrations, soit un solde migratoire de 71'900 personnes de nationalité suisse et étrangère. En baisse depuis 2013, ce solde migratoire recule de 5,7% en 2015 par rapport à 2014.

C'est à Genève, Bâle-Ville et dans le canton de Vaud que l'on relève le plus grand nombre d'immigrations et d'émigrations par rapport à la population, respectivement 51, 38 et 37 immigrations pour 1000 habitants; 34 et respectivement 23 émigrations pour 1000 habitants). A l'autre extrémité, Appenzell Rhodes-Intérieures affiche les taux les plus bas avec 9 immigrations et 6 émigrations pour 1000 habitants.

Les principaux groupes de personnes arrivant ou quittant la Suisse sont italien, français, allemand, portugais et espagnol.