Modifié

Le Conseil fédéral tarde à concrétiser la réforme du permis de conduire

Un tiers des élèves conducteurs suisses échoue au premier essai d'obtention du permis de conduire. [Gaëtan Bally - Keystone]
Berne tarde à concrétiser la réforme du permis de conduire / Forum / 3 min. / le 27 avril 2016
En gestation depuis plus de six ans, la réforme du permis de conduire peine à se concrétiser. Alors qu'elle était agendée pour avril 2016, la mise en consultation de la réforme Opéra 3 a été reportée, a appris la RTS mercredi.

Si l'une des raisons avancées par le ministère des Transports pour expliquer ce retard est le congé maladie de plusieurs mois du responsable du dossier, Berne tarde également à se pencher sur cette réforme parce qu'elle est délicate.

Celle-ci vise en effet à durcir la première phase de l'obtention du permis et d'alléger les cours obligatoires de deux à un jour.

Scandale à Genève autour des "cours 2-phases"

Ces "cours 2-phases" - dont le prix moyen s'élève à 700 francs - font d'ailleurs l'objet d'un scandale à Genève - révélé par Le Matin - où la plus importante auto-école du canton se retrouve poursuivie pénalement pour avoir vendu des sessions non conformes, comme l'ont confirmé les autorités genevoises mercredi.

La formation incomplète des animateurs est notamment dénoncée. Et, selon les informations de la RTS, le responsable de l'auto-école incriminée a également opéré pour une autre école romande, elle-même en cours d'audit sur la sécurité de son circuit.

L'auto-école, un marché à plus de 50 millions

Pour rappel, le Parlement a failli supprimer les "cours 2-phases". Le lobby des auto-écoles, lui, s'accroche à ce marché estimé à plus de 50 millions de francs par année.

Pour mettre tout le monde d'accord, la ministre des Transports Doris Leuthard a donc intérêt à faire accélérer la mise en vigueur d'Opéra 3.

Ludovic Rocchi/hend

Publié Modifié