Banner 15 minutes

Quinze minutes

Publié le 11 avril 2016 à 07:37 - Modifié le 26 septembre 2016 à 12:12

Vivre son islam à Bienne

La ville de Bienne est confrontée à une forte augmentation du nombre de ses mosquées. Selon un chiffre qui circule à Berne au sein des services fédéraux de sécurité,  la ville de 55'000 habitants compterait au moins 15 lieux de prière musulmans.

Cette semaine, Quinze Minutes tente de savoir pourquoi la cité séelandaise en compte autant. Est-ce symptomatique d’une dérive islamiste dans cette ville qui traîne déjà  une mauvaise réputation pour ses prédicateurs rigoristes et ses départs en Syrie? Ou, au contraire, s’agit-il plutôt de l’expression du cosmopolitisme affirmé de cette cité ouvrière?

Suivez toute la semaine la déclinaison de cette thématique sur les réseaux sociaux, sur l'antenne radio et sur rtsinfo.ch.

  • Le fil Twitter

    Le suivi du hashtag #15RTS

  • L'intégralité du reportage

    "Vivre son islam à Bienne"

    Au terme d'une semaine d'immersion à Bienne, écoutez le reportage diffusé dans le Journal de 12h30 de samedi, consacré à la communauté musulmane.

    Le Centre islamique de Bienne.
    Ludovic Rocchi - RTS
    Quinze minutes - Publié le 16 avril 2016

  • Le quartier biennois de Madretsch

    Un "ghetto" pour musulmans?

    Certains habitants musulmans du quartier biennois de Madretsch, parfois qualifié de "ghetto", ont l’impression de vivre en marge de la société. Est-ce le signe d’une intégration défaillante dans cette ville qui compte 5000 musulmans pour 55'000 habitants?

    Naïma Serroukh se bat pour une meilleure intégration des musulmans à Bienne.
    Nicolae Schiau - RTS
    Le Journal du matin - Publié le 14 avril 2016

  • Islam et intégration en Suisse

    Interview de Montassar BenMrad

    Comment intégrer l'islam et les musulmans dans notre pays? Comment sortir du climat de méfiance, pour faire face à un vrai dialogue, sans éviter les sujets qui fâchent? Président de la Fédération d'organisations islamiques de Suisse (FOIS), Montassar BenMrad était l'invité du Journal du matin.

    Montassar BenMrad, président de la Fédération d'organisations islamiques de Suisse.
    Rouven Gueissaz - RTS
    L'Invité de la rédaction - Publié le 14 avril 2016

  • Pourquoi autant de mosquées?

    Les explications de Beat Feurer, conseiller municipal UDC de la ville de Bienne

    La ville de Bienne compte une quinzaine de lieux de prière musulmans. Le chef de sécurité de la ville de Bienne, André Glauser, estimait lundi que le nombre de mosquées avait plus que doublé en 20 ans.

    Parallèlement, un groupe de travail a été mis en place par les autorités. Une cellule qui devrait cibler davantage les lacunes et besoins de la société.

    Beat Feurer.
    -
    Forum - Publié le 11 avril 2016

  • Bienne, au-dessus de la moyenne?

    Quelques points de comparaison

     

    Les grandes villes n’ont pas plus de mosquées que Bienne

    Bienne et sa quinzaine de lieux de culte musulmans se situe-t-elle vraiment au-dessus de la moyenne des villes suisses? Il n’existe pas de statistique officielle sur le nombre de mosquées en Suisse. Et pour cause: l'ouverture d’une salle de prière ne requiert pas d'autorisation spécifique.

    Mais en se basant sur des estimations officieuses qui circulent au sein des services de police et au sein des communautés musulmanes elles-mêmes, on peut avancer que Bienne compte en proportion de son nombre d'habitants (55'000) quatre à cinq fois plus de mosquées par habitants que Zurich (400'000) ou Genève (200'000).

    Forte communauté musulmane à Bâle-Ville aussi

    La ville de Bâle (170'000) est certainement celle qui compte la plus grande concentration de mosquées après Bienne. On y dénombre entre 15 et 20 salles de prière, la forte présence d’émigrés turcs expliquant en bonne partie ce chiffre élevé.

    En comparaison, Lausanne (135'000) compte moins d'une dizaine de mosquées, appelées souvent aussi "centre  culturel" ou "centre islamique".

    A noter que les communautés turques et ex-yougoslaves se sont plus fortement développées dans les centres urbains alémaniques et donc la proportion de musulmans y est plus élevée qu'en Suisse romande. Pour Bienne, on estime cette proportion à 10%, contre 5% en moyenne suisse.

  • Bienne, la ville de Suisse la plus dotée en mosquées

    Une question de démographie, mais pas uniquement

    Une estimation qui circule au sein des services fédéraux de sécurité parle de 15 à 18 lieux de culte musulmans. Chef de la Sécurité publique à Bienne, André Glauser relativise cette estimation fédérale sans toutefois la démentir.

    A titre de comparaison, le canton voisin de Neuchâtel dénombre six mosquées pour l'ensemble de son territoire. Comment expliquer l'exception biennoise? André Glauser y voit d'abord un phénomène démographique.

    Le centre islamique Salaheddine à Bienne.
    Ludovic Rocchi - RTS
    Le Journal du matin - Publié le 11 avril 2016

  • Bienne est-elle à rajouter aux zones à risques?

    Un groupe de travail pour lutter contre la radicalisation

    Bienne serait devenue la ville de Suisse qui compte le plus de mosquées: une quinzaine pour 55'000 habitants. Les autorités tentent de minimiser ces chiffres, mais elles annoncent dans le même temps avoir créé un groupe de travail pour précisément lutter contre les risques de radicalisation islamiste.

    Telle est la voie à suivre, selon André Duvillard, délégué au réseau national de sécurité. Cet ancien policier a fait le tour de Suisse ces derniers mois pour voir où sont les failles, mais surtout les bonnes initiatives en matière de prévention du terrorisme. Faut-il désormais ajouter Bienne aux zones à risque qu'étaient jusqu'ici les grands centres urbains genevois et zurichois?

    >> L'interview d'André Duvillard:

    André Duvillard, délégué au Réseau national de sécurité.
    Laurent Gilliéron - Keystone
    Le Journal du matin - Publié le 11 avril 2016

  • La nouvelle formule de Quinze minutes

    Des thématiques à suivre toute la semaine

    Jusqu'à présent, Quinze minutes consistait principalement en une émission de reportage long-format, diffusée sur RTS La Première le samedi.

    Si l'émission du samedi reste, son format prend dorénavant un virage numérique, mobile et immersif avec un suivi tout au long de la semaine de la thématique - accompagnée de vidéos et de photos - sur les réseaux sociaux, l'antenne radio et rtsinfo.ch.

  • L'équipe en charge de Quinze minutes

    Nicolae Schiau, Francesca Argiroffo et Jordan Davis