Modifié

Cinquante victimes par noyade en 2015, deux fois plus qu'en 2014

Près de la moitié des noyades ont eu lieu dans les lacs. [SANDRO CAMPARDO - Keystone]
Près de la moitié des noyades ont eu lieu dans les lacs. [SANDRO CAMPARDO - Keystone]
Cinquante personnes se sont noyées en 2015, d'après les chiffres de la Société suisse de sauvetage (SSS) publiés jeudi. C'est presque deux fois plus que l'année précédente (27).

Les hommes représentent plus de 80% des victimes, un fait "frappant" selon la SSS. "Les demandeurs d'asile et les touristes sont aussi régulièrement touchés", écrit-elle dans un communiqué. Parmi les victimes, 41 étaient des hommes, 4 des femmes et 5 des enfants, précise la Société suisse de sauvetage.

Une météo très favorable durant la saison balnéaire 2015 a attiré beaucoup de monde sur les rives. La moitié des cas de noyade sont survenus dans des lacs, 22 en rivière et 3 dans des établissements de baignade.

Traductions en sept langues

Afin de prévenir les cas de noyade de demandeurs d’asile, de personnes issues de l’immigration et de touristes, la SSS a fait traduire les maximes de baignade et de comportement en rivière en arabe, tamoul, anglais, serbo-croate, portugais, somali et tigrigna (langue officielle de l'Erythrée). Ces traductions ont été mises à disposition des centres d’accueil de réfugiés et sont aussi disponibles sur le site de la SSS.

ats/mo

Publié Modifié