Modifié

La Suisse a moins exporté d'armes et de matériel de guerre l'an dernier

Si les exportations de matériel de guerre sont en baisse, les nouvelles autorisations représentent toutefois un volume en hausse. [Chrisitian Brun - Keystone]
Baisse des ventes d’armes à l’étranger: interview de Simon Plüss / Le Journal du matin / 1 min. / le 24 février 2016
La Suisse a moins vendu d'armes à l'étranger l'an dernier. Les exportations de matériel de guerre ont porté sur 446,6 millions de francs, contre 563,5 millions en 2014, un recul de 21%, selon les chiffres du SECO.

Les nouvelles autorisations présentent en revanche un volume en hausse de 201 millions (+35%), à 769 millions. En 2015, les principaux marchés des entreprises d'armement helvétiques ont été l’Allemagne (130,3 millions), l’Inde (45,5), l’Indonésie (44,2), les Etats-Unis (26,3) et l’Italie (24,4). Au total la Suisse a exporté vers 71 pays.

>> Lire aussi: La Suisse est le 14e pays exportateur de matériel militaire

Des exportations ont également eu lieu vers le Pakistan (20,8 millions), Oman (11), les Emirats arabes unis (8,1), l'Arabie Saoudite (5,8), la Corée du Sud (2,4), le Bahreïn (2,3), le Liban (681'000 francs), le Qatar (311'000) et Israël (108'000).

Blindés

Les principaux contrats concernaient l’exportation de véhicules blindés à roues et leurs composants vers l’Allemagne (47,3 millions), la livraison d’appareils de conduite de tir pour systèmes de défense antiaérienne en Inde (45,5 millions) et des systèmes de défense antiaérienne en Indonésie (43,3 millions).

Le SECO a traité 2238 nouvelles demandes d’exportation l'an dernier, contre 2477 en 2014. Il a donné son aval à 2191 requêtes. Il n'en a refusé aucune, contrairement à l’année précédente.

ats/sbad

Publié Modifié