Modifié

Les conditions de travail du personnel soignant à domicile pointées du doigt

Le canton du Valais veut oeuvrer pour que les personnes âgées puissent rester chez elle dans de bonnes conditions le plus longtemps possible. [Gaëtan Bally - Keystone]
Unia s'inquiète des conditions de travail dans la branche des soins / Le 12h30 / 2 min. / le 10 février 2016
Le syndicat Unia a déploré mercredi les conditions de travail du personnel soignant à domicile. Le manque de personnel mais aussi la course au profit qui nuit à la qualité des soins sont pointés du doigt.

Dans son "manifeste pour des soins et un accompagnement de qualité", Unia réclame davantage de conventions collectives de travail pour garantir une meilleure situation pour les employés.

Les conditions de travail se détériorent et les soins prodigués sont rationalisés, fractionnés en actes médicaux minutés. Tout ce qui n'est pas mesurable, comme le temps de discuter avec le patient, est supprimé, déplore Unia. A ceci s'ajoute l'augmentation du nombre de tâches, notamment bureaucratiques, à gérer.

Faire face à la pénurie

Le syndicat relève "le faible taux d'organisation syndicale" dans la branche. Des groupes Unia dans le secteur des soins ne sont présents que dans neuf cantons. En Suisse romande, seul Genève en dispose. Le syndicat revendique aussi un meilleur accès aux établissements et aux écoles.

>> Unia-Genève songe à une initiative de mise en oeuvre pour la prise en charge des personnes âgées:

Giulia Willig, secrétaire syndicale responsable des professions de la santé à Unia-Genève. [Keystone]Keystone
Unia-Genève mécontent de la prise en charge des personnes âgées / Le Journal du matin / 1 min. / le 11 février 2016

Unia demande aussi aux cantons de se donner les moyens d'avoir des institutions médicales suffisamment dotées en personnel soignant pour faire face à la pénurie dans le secteur.

ats/sey

Publié Modifié