Modifié le 25 janvier 2016 à 18:34

Plus de 200 personnalités suisses contre l'initiative de l'UDC sur les renvois

Le texte avait déjà récolté près de 10'000 signatures lundi matin.
Plus de 200 personnalités mobilisées contre l’initiative sur les renvois Le Journal du matin / 1 min. / le 25 janvier 2016
Un appel aux Suisses a été lancé dimanche par un comité de personnalités hostiles à l'initiative UDC "pour le renvoi effectif des criminels étrangers", en votation le 28 février.

Les signataires de l'"Appel urgent aux Suissesses  et aux Suisses" critiquent un texte qualifié d'inhumain et lancent un appel aux dons pour financer une campagne d'affichage pour le non.

>> Lire: L'UDC revient à la charge pour le renvoi des criminels étrangers

Si parmi les premiers signataires figurent notamment trois anciens conseillers fédéraux - Ruth Dreifuss, Pascal Couchepin et Elisabeth Kopp - des personnalités du monde artistique, économique, religieux et scientifique sont également mobilisées.

Récolter 200'000 francs

Dans le milieu culturel, les architectes Mario Botta et le duo Herzog et de Meuron, la vidéaste Pipilotti Rist, le rappeur Stress, l'éditeur Ivan Slatkine, les clowns Dimitri et Gardi Hutter, les écrivains Martin Suter et Peter Bichsel ont notamment paraphé la déclaration.

Côté économie, on trouve les noms des présidents de Swiss, Burno Gehrig, ou de Lonza, Rolf Soiron.

Les signataires espèrent récolter au moins 200'000 francs pour une campagne d’affichage contre l’initiative de l'UDC qui sera votée le 28 février prochain.

>> Ecouter aussi: L'interview de Blaise Matthey, directeur de la Fédération des entreprises romandes (FER) à Genève:

Blaise Matthey, Directeur de la Fédération des Entreprises Romandes et membre d'Economiesuisse.
Anthony Anex - Keystone
Forum - Publié le 24 janvier 2016

kkub

Publié le 25 janvier 2016 à 09:18 - Modifié le 25 janvier 2016 à 18:34